Voitures autonomes

28 novembre 2017 13:17; Act: 01.12.2017 12:13 Print

«En cas d'accident, le concepteur doit assumer»

Selon une enquête menée auprès de nos internautes et pour une majorité de nos sondés, le fabriquant d'une voiture autonome doit être tenu pour responsable en cas d'accident.

storybild

Selon les participants à l'enquête «20 minutes», une voiture autonome doit être avant tout personnelle pour 45% des sondés. Pour 35% du panel, elle devrait surtout servir de taxi public. (photo: dr)

Une faute?

Il sera impossible d'y échapper: les voitures autonomes représentent la mobilité du futur. Mais quel regard nos lecteurs portent-ils sur cette véritable révolution qui prend progressivement notre place derrière le volant? Plus de 2600 d'entre eux ont participé à notre enquête en ligne portant sur cette thématique (entre le 20 et le 27 novembre).

Premier constat: un lecteur sur quatre (24%) estime que «monter dans une voiture sans conducteur», ce n'est pas pour lui. Ils sont plus nombreux (31%) à être prêts, dès aujourd'hui, à embarquer «en conditions réelles», tandis que 36% sont aussi favorables, mais seulement «quand la technologie sera fiable». On notera que plus nos lecteurs sont âgés, plus ils sont prêts à embarquer à bord sans attendre.

Quelle part de liberté nos sondés sont-ils prêts à accorder à une voiture autonome? Pour une majorité (43%), celle-ci doit pouvoir «prendre des décisions comme un humain», tandis qu'une frange moins importante (32%) estime qu'elle doit pouvoir «prendre une décision seulement si elle a toutes les informations». Seuls 20% du panel est d'avis qu'une voiture autonome doit «rester un automate sans possibilité de décider».

Le facteur sécurité prime sur la liberté pendant le trajet

En cas d'accident, qui doit être tenu pour responsable? Sur cette question, nos lecteurs sont clairs: c'est le fabriquant/concepteur (61%). Pour un quart du panel, c'est l'assurance du propriétaire qui doit passer à la caisse. Quant à savoir ce qui motive nos internautes à embarquer à bord d'une voiture autonome, c'est le facteur sécurité qui domine: 32% sont surtout intéressés «si elles sont plus sûres que les autres». Pour 26%, l'intérêt principal réside dans le fait de pouvoir faire autre chose pendant les trajets, tandis que 15% se disent intéressés à la condition qu'elle ne coûte pas plus cher qu'une voiture classique.

Pour que des voitures autonomes puissent rouler en Suisse, près de la moitié des sondés (47%) estiment que «les lois doivent d'abord être adaptées», tandis que 14% sont d'avis «qu'il suffit de les autoriser à rouler». Pour 34%, ce sont les infrastructures qu'il faut prioritairement adapter.

(cam)

Les commentaires les plus populaires

  • Coutsi le 28.11.2017 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    Je me marre

    On va rigoler, plus d'amendes, plus de retrait de permis, plus d'argent pour les contraventions, comment il vont faire pour payer tous ce petite monde ?

  • Yves la pive le 28.11.2017 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Stop aux voitures autonomes

    C'est nul les véhicules autonome. Bon sang, réveillez-vous, avec l'automatisation de la société tous ce qui fait que nous sommes des hommes s'en va. On devient petit à petit des légumes assistés par l'automatisation. On ne sais bientôt plus rien faire. La voiture autonome, c'est encore une privation de liberté de plus.

  • Claris B. le 28.11.2017 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c 'est logique

    basique, simple!!!

Les derniers commentaires

  • Coutsi le 06.12.2017 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    Genial

    Pour te parquer, plus de problème, la voiture autonome te dépose dévant ton magasin, tu fait tes courses et pendant ce temps elle retourne dans la circulation, et quand tu as fini tes courses, tu l'a rappele et la voilà qui te prend à la sortie.

  • Tom Hate le 06.12.2017 07:02 Report dénoncer ce commentaire

    Cohérence

    Enfin on pourra poursuivre Microsoft à la prochaine perte de document... Car pour le moment, ils ne sont pas responsables selon les mentions légales !

  • Lol le 06.12.2017 00:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de voiture autonome!

    Encore un métier et donc une profession qui va disparaître et laisser lhomme se faire remplacer petit à petit! Bonjour futur chômeur, les chauffeurs de taxi...

  • Arianit le 05.12.2017 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sécurité et toilette même si sa na rien na voir

    Oke euuuh cest sans danger ? par ce que jcrois que je suis plus en sécurité au chiote pendant que je fait limpensable en ce moment même

  • Guillaume le 05.12.2017 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moins d'accident

    La question qu'il faut se poser et est ce que cela va sauver des vies ? La réponse est oui, les principales raisons des accidents sont dues à des erreurs humaines ( vitesse, fatigue, alcool, perte de contrôle), vous enlevez le facteur humain et les accidents vont largement diminuer.