Classement inhabituel

05 décembre 2017 12:47; Act: 05.12.2017 22:04 Print

Les lieux touristiques à éviter en 2018

Pas encore décidé quelle région du monde vous aimeriez explorer l'an prochain durant vos vacances? Les auteurs d'un guide ont établi un top 10 des destinations à éviter en 2018, en fonction de plusieurs critères.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Parfois il faut savoir dire non à ce que l'on aime»: c'est par cette formule que les auteurs des guides de voyage Fodor, une référence aux Etats-Unis, révèlent leur classement des destinations qu'il serait bon d'éviter en 2018. Parce qu'elles sont trop fragiles, trop fréquentées ou encore pour des raisons géopolitiques.

Et c'est bien en raison d'un écosystème vulnérable que le guide a placé les Galapagos en tête des lieux à zapper l'an prochain. Toutes les personnes qui se soucient de l'environnement devraient y renoncer, estime l'ouvrage. «Faites donc bien attention lorsque vous choisissez les Galapagos comme destination parce qu’une fois que la magie des lieux sera partie - ses animaux intrépides, ses espèces uniques, ses environnements féeriques - elle ne reviendra jamais», prévient le guide.

A la 2e place (ex aequo) se trouvent plusieurs destinations qui sont victimes de leur succès: Venise, qui vient de mettre en place une nouvelle route pour les grands paquebots, mais aussi le Machu Picchu, ou encore Amsterdam. «Les habitants de ces endroits ont besoin que nous leur fassions des vacances», estiment les auteurs de ce palmarès, dans une logique de tourisme responsable.

La 3e place revient au Taj Mahal. Même si c'est un lieu que beaucoup veulent voir au moins une fois dans leur vie, 2018 n'est pas la période idéale. En effet, le mausolée de marbre blanc doit se refaire une beauté. Victime de la pollution qui l’a jauni, le dôme et quatre minarets vont être entourés d’échafaudages et recouverts de boue, afin d’absorber les impuretés.

Suivent dans ce palmarès le Phang Nga Park, en Thaïlande, qui fait face à de nombreuses incivilités de la part des (trop) nombreux touristes, mais aussi la Birmanie, en raison de la persécution du peuple Rohingya.

A éviter également selon le guide Fodor : le mont Everest, encore plus dangereux à cause du réchauffement climatique, le Missouri, aux Etats-Unis (discriminations raciales et envers les femmes qui avortent), le Honduras (pour son taux de criminalité, notamment), la Grande Muraille de Chine (victime de l’érosion et des graffitis), Pékin (pollution), et enfin Cuba (surtout si on est américain) qui referme ce classement.

Connaissez-vous d'autres lieux qui, selon vous, devraient être boycottés en 2018? Pour quelle(s) raison(s)? Exprimez-vous en remplissant notre formulaire!

(cam)