Concours

28 février 2018 00:00; Act: 28.02.2018 08:33 Print

Désigne le meilleur conseil et gagne 12'000 francs!

20 minutes et UBS se sont mis à la recherche des meilleures astuces pour faire des économies. De la créativité et de l’efficience étaient exigées. Choisis à présent quel conseil est le plus avisé et un compte de fonds te sera offert.

Nous avons demandé à des personnes venant de toute la Suisse quels étaient leurs conseils pour épargner. Leurs réponses se sont avérées aussi variées que la population suisse elle-même.
Une faute?

S’il y a bien une chose que nos lecteurs nous ont apprise, c’est que les économies, c’est avant tout une question de caractère. Certains l’abordent de manière traditionnelle, voire conservatrice, alors que d’autres se montrent plus inventifs. Nous avons tout de même pu les classer en catégories. En voici trois:

Miser sur l’argent liquide
Une façon d’économiser un peu vieille école: les cartes de débit ou de crédit sont sources de dépenses inutiles et incontrôlées. Le conseil est simple, il suffit d’établir un budget précis qui définisse la somme allouée aux dépenses courantes. Retirer le montant exact et éviter ainsi les achats spontanés. Une façon de faire qui se marie souvent avec la deuxième catégorie.

Les ordres permanents
Que ce soit pour le loyer, les assurances, les impôts ou pour mettre de l’argent de côté pour les vacances, certains ont développé une sorte de passion pour les ordres permanents. Ainsi, on est sûr de pouvoir mettre une somme fixe de côté et on ne cède pas à la tentation de dépenser son argent pour autre chose. Le passionné d’ordres permanents jusqu’au-boutiste met dès ses jeunes années de l’argent sur son compte épargne. Chapeau bas!

La chasse aux bonnes affaires
Les actions, les bons d’achat, les soldes… Certains n’ont d’yeux que pour ça. Ils préfèrent, par ailleurs, faire leurs courses peu avant la fermeture des magasins, afin de bénéficier encore de rabais. Et quand des produits indispensables comme les gels douche ou la lessive sont en action, ils en achètent en grande quantité. Il n’y a pas de petites économies.

Quel conseil préfères-tu?
Nous avons besoin de ton avis. Désigne à présent l’astuce qui te correspond le mieux et tu remporteras peut-être un compte de fonds de placement UBS d’une valeur de 12'000 francs. Pour t’aider à choisir, les experts de la banque ont sélectionné dix propositions parmi les 6300 conseils reçus. Découvre-les ci-dessous et vote pour ton préféré.

Conseil 1: «Faire en sorte que les remboursements d’honoraires médicaux et de frais par la caisse maladie soient versés directement sur le compte d’épargne. De toute façon, on a déjà déboursé les sommes alors on peut s’en passer – surtout pour les petits montants – et on se réjouit de voir progresser son épargne!»
Sabina V.

Conseil 2: «Il s’agit d’imaginer tout ce qu’on pourra s’offrir avec l’épargne réalisée. En se fixant des objectifs par paliers selon son rêve. Par exemple, si le rêve est un voyage en Australie, se dire mois après mois que l’argent mis de côté permet d’aller jusqu’à Istanbul, puis jusqu’à Dubaï, puis jusqu’à Singapour, etc.»
Jérémy C.

Conseil 3: «Décorations de Noël, snowboard, sandalettes, table de jardin, etc. – toujours attendre la fin de la saison pour acheter les articles saisonniers et les utiliser seulement l'année suivante. Ainsi, on bénéficie de réductions importantes puisque de nouvelles collections seront disponibles la saison suivante.»
Christina M.

Conseil 4: «Organiser une bourse d'échange de vêtements entre amis. Beaucoup d’habits peuvent encore être portés, mais ne nous plaisent plus. Dans l'armoire des amis, on trouve toujours quelque chose qui nous procure autant de plaisir qu’un vêtement neuf mais qui en plus est gratuit!» Dennis R.

Conseil 5: «Faire ses achats en compagnie d’un ami avare. Un ami avare trouvera toujours une bonne raison pour laquelle il ne faut pas acheter un produit, quel qu’il soit, et il fera fuir les vendeurs qui tenteront de te convaincre du contraire. Avec ses arguments convaincants, il te forcera à te demander sérieusement: «est-ce que j'ai vraiment besoin de ce produit?» Nadine B.

Conseil 6: «Faire plusieurs troisièmes piliers plus petits avec des échéances différentes, plutôt qu’un où on met tout. Pour payer moins d’impôts dessus au moment venu.» Patrick D.

Conseil 7: «Faire comme si l’Etat prélevait 20% d’impôts en plus, mais au lieu de payer des impôts, verser directement l’argent dans un fonds de placement.» Rafael A.

Conseil 8: «Il te faut mettre toute ta monnaie de côté, et la verser régulièrement sur un compte d’épargne en fonds, comme cela tu ne dois plus la transporter, ce qui est bon pour ton dos et te permet en plus d’épargner de l'argent.» Adrian Z.

Conseil 9: «Je commence par me verser moi-même un salaire, et je me rends pauvre. Dès que l’argent rentre, il est viré sur le compte de placement et n’est plus disponible sur le compte de paiement. Ensuite, je m'acquitte de tous mes paiements, j'alimente mon plan d’épargne en fonds et mon plan de prévoyance 3a et je vois alors exactement ce dont je dispose encore pour le mois. Cela m'oblige à une plus grande discipline. Les montants maximum que l'on verse dans le pilier 3a permettent d'obtenir des déductions fiscales et de réaliser des économies supplémentaires.» Christian M.

Conseil 10: « Placer judicieusement la prévoyance liée, que l'on ne pourra retirer qu’à la retraite, au lieu de la laisser végéter sur un compte.» Michael A.


Délai de participation: 11.3.2018

Conditions de participation