Un groupe d'activistes a tagué le Boulevard Georges-Favon pour alerter sur les dangers du trafic.