Un entrepreneur schaffhousois dit avoir remis plus de 200'000 francs à une jeune femme, qui lui a fait croire qu'elle travaillait en tant que doctoresse dans un cabinet. Les autorités enquêtent.
Ailleurs