Conso

19 septembre 2016 21:13; Act: 19.09.2016 21:13 Print

Le juste prix pour le bonheur dans le pré

Des clients d’une grande enseigne française sont d’accord de faire un geste pour des produits qui respectent la nature.

storybild

Des clients sont prêts à payer davantage pour le bien-être des vaches. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les images de maltraitance tournées récemment dans trois porcheries vaudoises ont choqué de nombreux consommateurs. Et pour cause: les clients attachent de plus en plus d’importance au bien-être des bêtes d’élevage.

Sondage
Trouvez-vous normal de payer plus pour que le bien-être des animaux d'élevage soit assuré?
95 %
5 %
1077 participants

Selon une étude de la Protection suisse des animaux publiée dans «Schweizer Bauer», 82% des sondés se disent ainsi prêts à payer 2 fr. pour 1 l de lait, soit 50 ct. de plus qu’actuellement. Mais à condition que l’argent supplémentaire revienne au paysan pour que les vaches soient élevées en plein air.

En France, le distributeur Carrefour veut aller plus loin: il va proposer dans ses 1200 magasins «La marque du consommateur». Le principe? Les clients décident eux-mêmes du prix du litre de lait via un site web, en fonction de différents critères de qualité. Grâce aux votes de plus de 10 000 personnes, le prix retenu est de 99 centimes d’euro, 7% de plus que la normale.

Du côté de l’Union suisse des paysans, la priorité est d’augmenter la part «extrêmement basse» reçue par les éleveurs. La faîtière appelle les transformateurs et les distributeurs à jouer le jeu.

(REG/ATS)