Valais

11 février 2013 18:18; Act: 22.02.2013 12:24 Print

Magro demande un sursis concordataire

Le groupe de distribution valaisan, qui exploite onze supermarchés en Suisse romande (Hyper Casino, Super Casino et Distrigros), a déposé une demande de sursis concordataire auprès du Tribunal de Monthey (VS).

storybild

Le groupe connaît des difficultés (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Par sa démarche, le conseil d'administration de la société établie à Collombey (VS) vise à maintenir par tous les moyens les activités du groupe, selon un communiqué diffusé lundi soir. L'idée consiste à préserver les emplois. La procédure concordataire garantit une protection momentanée contre les prétentions des créanciers.

Relancer l'activité

Actionnaires et administrateurs espèrent que la démarche «débouchera sur une issue positive». Le groupe Magro dit avoir demandé des efforts à ses fournisseurs dans le but de sauver et relancer son activité. Il ne précise pas davantage l'origine des problèmes pour l'heure.

L'octroi d'un sursis concordataire doit permettre d'éviter le dépôt de bilan, une issue inéluctable dans le cas contraire, relève encore Magro dans son communiqué. Le groupe de distribution dispose de huit enseignes Hyper Casino, réparties dans les cantons du Valais (3), de Vaud (3), du Jura (1) et de Genève (1).

Magro compte encore deux Super Casino situés dans le canton de Neuchâtel, à Cortaillod et au Landeron. La onzième succursale est un Distrigros à Roche (VD).

(ats)