Logement

28 septembre 2017 10:03; Act: 28.09.2017 14:32 Print

Le marché à Zurich et Genève est surévalué

Contrairement à l'Europe où les risques de bulle immobilière augmentent, UBS ne s'inquiète pas pour la Suisse.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les risques de bulle immobilière augmentent dans les grandes villes du monde. A Zurich et à Genève, le marché du logement est légèrement surévalué, estime UBS. Les investisseurs, eux, s'attendent à une stagnation des prix sur le marché des placements immobiliers.

En Europe, le marché immobilier donne des signes de surchauffe, constate UBS dans un rapport publié jeudi. Selon l'indice global de la banque, les principaux centres financiers dans le monde sont davantage confrontés au risque de bulle qu'en 2016.

A l'international, c'est la métropole canadienne Toronto qui présente le plus fort risque, avec un indice au rouge vif à 2,12. Le risque s'est notamment accru à Stockholm, Munich, Hong Kong et Amsterdam. A Londres, il a un peu diminué dans le sillage du vote sur le Brexit.

Définie comme «l'évaluation erronée, importante et prolongée d'un actif», la bulle ne peut pas être prouvée avant d'éclater. Pas de telle perspective sur le marché résidentiel helvétique, malgré des coûts de financement parmi les plus faibles au monde, affirme UBS.

Les conditions favorables en Suisse soutiennent la demande élevée de logements en propriété. Le tour de vis sur le marché hypothécaire, combiné à un taux de vacance croissant sur le front de la location, a pour effet de limiter la hausse des prix.

Correction à Genève

Depuis 2012, les prix des appartements ont même reculé de 10% à Genève, mais semblent désormais avoir atteint un plancher. Avec un indice de 0,83, la cité de Calvin se trouve en territoire légèrement surévalué (à savoir entre 0,5 et 1,5).

Cette année, les prix sont repartis à la hausse au bout du lac. Genève est la ville la moins «abordable»: il faut compter 7 années de salaires d'un employé qualifié du secteur des services pour y acquérir un appartement de 60 mètres carrés, contre 6 ans à Zurich. Dans la ville des bords de la Limmat, l'indice de bulle immobilière s'établit à 1,08. Sur les derniers 5 ans, les prix de l'immobilier y ont crû de 10%, et de 2% en termes réels au cours des douze derniers mois, soit plus que la moyenne nationale.

Zurich détient par ailleurs le pire ratio mondial «prix-loyer» - qui traduit la cherté de la propriété vis-à-vis de la location et la dépendance aux taux bas. Il faut en effet l'équivalent de 37 loyers annuels pour y acquérir un logement d'une taille donnée, contre 33 ans à Paris, et 32 ans à Genève.

Pression des investisseurs

Les prix de la pierre se sont renforcés dans la plupart des 20 villes examinées par UBS, à l'exception de Milan, Londres et Singapour. La combinaison d'attentes optimistes des investisseurs mais aussi la confiance retrouvée dans l'économie et la solide croissance des revenus continuent de soutenir l'envolée des prix, explique UBS.

Un phénomène fortement accentué avec la flambée de la demande internationale, en particulier celle venue de Chine. Avec une hausse moyenne des prix de près de 20% ces trois dernières années, les attentes des investisseurs les plus optimistes se sont vues confirmées.

Or, ces mêmes acteurs semblent désormais tabler sur la «fin de la course folle des prix», indique de son côté le cabinet d'audit KPMG, sur la base de son sondage annuel «Swiss Real Estate Sentiment Index» publié jeudi. Près de la moitié des répondants escompte, pour les douze prochains mois, une stagnation des prix. Environ un sur quatre s'attend à une baisse.

Par contre, les participants au sondage pronostiquent, comme l'année dernière, une augmentation des prix dans les centres économiques en Suisse, à l'exception de Lugano et de Saint-Gall. En outre, 42% des investisseurs interrogés se disent prêts à prendre plus de risques dans leurs placements immobiliers au cours de l'année à venir.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Balazuc le 28.09.2017 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha bon

    Légèrement surévaluer dans ces 2 villes mais de qui est n ce moque la ? Les Loyers sont beaucoup trop cher dans toutes les villes et même ailleurs ! Pas de soucis pour eux ils peuvent facilement mettre 3500 frs pour un appartement au vu de leurs salaires indécents.

  • Serge le 28.09.2017 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On paye tout trop cher!

    Les loyers aussi sont surévalués !!!

  • Gingy007 le 28.09.2017 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon ?

    Sans blague!

Les derniers commentaires

  • Walter Ego le 29.09.2017 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Pacte du bien faisant

    Non, il n'y a pas de quoi se lamenter, le cercle d'une sphère n'est pas totalement rond quand on veut pas qu'il le soit, cependant qu'on regarde les banques de Suisse le pouvoir n'est celui de chacun, mais de tous ceux qui n'ont rien pris dans un parti défini, ne prenez pas ce que vous ne pouvez pas et laissez venir le temps du temps. Renvoyez à chacun le titre qu'il lui incombe, mais méfiez vous du gain causé, les loyers en Suisse sont remis au normes de la loi du premier accord de la perversion financière, à chacun de prendre sa position et mettre sa volonté a se défendre.

  • LaChatte le 29.09.2017 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PFFF

    On n'était pas au courant !

  • petit suisse le 29.09.2017 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    attention aux propriétaires!

    cela risque de présenter un sérieux risque pour les futurs propriétaires... les organismes qui financent les achats immobiliers se réservent le droit de réévaluer leur bien une fois que le prix de l'immobilier sera revue a la baisse. tout simplement, 80% de 1 million de francs n'est pas le même que 80% de 900mil. la différence peut être exigé par les entités financières en capital propre, même si les proprietaires ont signée un prêt sur 10 ans a un taux fixe et qu'ils se trouvent encore a 4 ou 5 ans de l'échéance!!

  • Ptitpixel le 29.09.2017 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Euphémisme

    "Légèrement surévalué " j'ai eu un fou rire nerveux. Bravo pour la figure de style

  • Titane62 le 29.09.2017 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????????

    Si y'avait que ça !!!!!