Presse suisse

29 mars 2013 09:34; Act: 29.03.2013 12:19 Print

Tamedia ne veut pas se débarrasser du «Matin»

Le groupe Tamedia veut maintenir la diversité de la presse, affirme le président de sa direction générale, Christoph Tonini, après l'annonce en début de semaine d'un plan d'économies de 17,8 millions de francs en Suisse romande.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour «Le Matin», Tamedia veut trouver des solutions qui permettent d'améliorer sa rentabilité et de lui assurer un avenir, déclare M. Tonini dans une interview dans le quotidien de vendredi. Son «objectif est de maintenir la plus grande diversité possible de la presse».

En début de semaine, le groupe zurichois avait annoncé envisager des coupes de 34 millions de francs sur les trois prochaines années dans ses journaux, dont 17,8 millions dans la «Tribune de Genève», «24 heures» et «Le Matin», rachetés à Edipresse. Cette annonce a suscité un tollé en Suisse romande et des manifestations de collaborateurs concernés.

«Ratage de communication»

Christoph Tonini se dit surpris par l'ampleur de la réaction romande et regretter le «ratage de notre communication». Selon lui, celle-ci a été «défaillante» en particulier sur un point: «Il ne s'agit pas de ne rechercher que des économies, mais également de trouver de nouvelles sources de revenus.»

«Chaque mesure sera analysée très attentivement et ne sera validée que si elle s'avère pertinente pour le bon fonctionnement du groupe», explique-t-il. Il ajoute: «Toute mesure intelligente ne devra justement pas avoir d'impact sur la qualité et le contenu.»

Succès à long terme

Le président de la direction générale de Tamedia explique aussi que les 15% de rentabilité visés constituent la marge atteinte ces dernières années. «Cela nous a permis de réinvestir dans la presse, dans ses infrastructures et d'effectuer de nouvelles acquisitions dans le digital, comme jobs.ch. Une bonne marge permet de garantir un succès à long terme.»

Face à la réaction en Suisse romande, la direction de Tamedia a rencontré jeudi les rédacteurs en chef concernés et une délégation des gouvernements vaudois et genevois. Une deuxième rencontre est agendée au 16 avril.

(ats)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Moi Meme le 29.03.2013 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On sait !

    Pas du Matin non! Mais d'un autre quotidien romand. Nous sommes 5-10 personnes a avoir connaissance de cela (preuve a l'appui) ! Alors stop ! Respectons la presse! Politiques investissez -vous !

  • David_f le 29.03.2013 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Parano

    Ils viennent de faire une offre sans concurrence pour reprendre l'impression des Freiburger Nachrichten, et l'ont remporté et maintenant ca? Génial comment les grands se foutent des petits... Et même pas une seule réaction dans les médias fribourgeois...

  • La Fouine le 29.03.2013 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Médias orientés

    Pas très en faveur du matin et autres médias romands. Ils faut dire qu'ils sont sacrément devenus insipides quand pas carrément à gauche. J'en veux pour preuve les courriers des lecteurs qui furent très critiques à l'égard de la politique migratoire et du "multiculturalisme" et sont devenus des rubriques de chiens écrasés. On ne lit plus que "pauvres réfugiés obligés de dealer", "pauvres délinquants à qui on n'offre pas des prisons 5 étoiles", "pauvres pédophiles que l'ont veut enfermer à vie" alors oui ou un grand coup de balai ou que ces torchons disparaissent

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 30.03.2013 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut assumer !

    La réaction de Tamedia semble objective. Et puis, franchement, ces titres se sont quand même "vendus" et sans doute pas pour des clopinettes, ou bien ?. Alors il faut assumer. A l'époque, c'était leur seul moyen de survivre. Alors qu'ils disparaissent ou qu'ils soient réduits, ce n'est que justice. Pas besoin d'accuser les suisse-alémaniques : les romands l'ont bien voulu.

  • Serial lecteur le 30.03.2013 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de fumée sans feu !

    Il est vrai que 3 titres traitant de mêmes sujets dans un rayon de 100 km, ça fait beaucoup. Les nouvelles locales les différencient. Aucune surprise si l'un des titres vaudois disparaissait.

  • La Fouine le 29.03.2013 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Médias orientés

    Pas très en faveur du matin et autres médias romands. Ils faut dire qu'ils sont sacrément devenus insipides quand pas carrément à gauche. J'en veux pour preuve les courriers des lecteurs qui furent très critiques à l'égard de la politique migratoire et du "multiculturalisme" et sont devenus des rubriques de chiens écrasés. On ne lit plus que "pauvres réfugiés obligés de dealer", "pauvres délinquants à qui on n'offre pas des prisons 5 étoiles", "pauvres pédophiles que l'ont veut enfermer à vie" alors oui ou un grand coup de balai ou que ces torchons disparaissent

    • FrançoisII le 31.03.2013 13:04 Report dénoncer ce commentaire

      Mettez les casques !

      Si il y a quelque chose d'insipide c'est les réflexions d'extrême droite de «La Fouine» qui devrait émigrer à Neuchâtel s'il n'y est pas déjà

    • Morgarten le 01.04.2013 16:58 Report dénoncer ce commentaire

      @FrançoisII. Bravo La Fouine.

      Désolé de devoir vous contredire, mais le commentaire de La Fouine était particulièrement judicieux. Bon si, selon vous, on ne peut pas contester les dealers, les délinquants et les pédophiles sans être taxé d'extrème droite insipide, on doit être nombreux dans cette charrette !.

  • Flo Facchi le 29.03.2013 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    Très bien

    On a pas besoin d'avoir une info censurée ou révisée par économiesuisse, c'est très bien que la presse écrite se démantèle, ça va laisser de la place aux journalistes qui on quelque chose à dire, pas comme maintenant.

  • Yédy le 29.03.2013 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Gardons ce qu l'on a!

    Quand on a des entreprises qui marchent bien en suisse romande prière de ne plus les vendre au suisse allemand sinon ils les ferment ou elles ne marchent plus comme avant (voir Veillon)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch