Allemagne

17 janvier 2013 12:45; Act: 17.01.2013 12:58 Print

Deutsche Telekom va supprimer 1200 emplois

Le géant allemand des télécommunications prévoit de supprimer 1200 postes dans ses services administratifs en Allemagne d'ici au 30 juin.

Une faute?

Les services du personnel, de la comptabilité, du contrôle et du marketing, où existent de multiples redondances depuis le regroupement des filiales T-Home et T-Mobile sous un même toit en 2010, sont notamment concernés par ce plan «uniquement basé sur des départs volontaires» et qui va permettre d'économiser «100 millions d'euros par an», a ajouté le porte-parole.

Ces suppressions de postes s'ajoutent à un plan déjà annoncé de réduction d'environ 40% des effectifs administratifs du siège du groupe à Bonn (ouest) d'ici à 2015, soit 1300 emplois de moins. Le groupe compte quelque 75'000 salariés en Allemagne et plus de 230'000 dans le monde.

Le patron de Deutsche Telekom, René Obermann, et son successeur à partir du 1er janvier 2014, l'actuel directeur financier du groupe Timotheus Höttges, cherchent à économiser partout au sein du groupe, notamment sur les coûts du personnel, afin de dégager des moyens supplémentaires pour étendre le réseau haut débit en Allemagne.

Le groupe a prévu d'investir 30 milliards d'euros (27,9 milliards de francs) au cours des trois prochaines années, essentiellement dans l'extension du réseau haut débit en Allemagne.

(ats)