Tourisme

17 mai 2016 15:32; Act: 17.05.2016 15:40 Print

Le nombre d'hôtes Airbnb a doublé en Suisse

Auparavant considéré comme un produit de niche, Airbnb connaît désormais une croissance fulgurante en Suisse.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'an dernier, plus de 300'000 personnes ont réservé leur hébergement en Suisse par le biais de la plate-forme de location en ligne, soit le double de 2014.

C'est la première fois qu'Airbnb publie des chiffres pour la Suisse. Ils ont été révélés par le journal alémanique Schweiz am Sonntag et confirmés à l'ats par le groupe.

La marche des affaires d'Airbnb en Suisse est à l'inverse de celle du reste du secteur touristique. Pénalisés par la force du franc, tant les hôtels que les campings, les auberges de jeunesse ou les «bed and breakfast» ont enregistré une baisse de la fréquentation des hôtes européens en 2015.

17'000 annonces

Il y a trois ans, Hotelleriesuisse considérait Airbnb comme un produit de niche, avec 2000 logeurs recensés. Actuellement, la Suisse compte 17'000 annonces, a indiqué Airbnb lundi à l'ats. La majorité des objets à louer sont des chambres ou des appartements, mais on trouve aussi des logements plus exotiques comme des cabanes dans les arbres ou des igloos.

Le logeur-type a 40 ans et ne propose qu'un seul objet. L'âge moyen des personnes qui louent ces objets en Suisse est de 35 ans, selon Airbnb. Deux tiers des hôtes viennent d'un pays d'Europe. Ils séjournent en moyenne 4,5 nuits. La moyenne des nuitées dans les hôtels est elle de deux nuits, selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Voyageur le 17.05.2016 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Menaces

    Il fallait s'y attendre, comme souvent les hôteliers n'ont pas pris la menace au sérieux. A part quelques exceptions, ils doivent revoir leur accueil, l'offre et les prix, les magnifiques film de Swisstourisme ne suffisent plus.

Les derniers commentaires

  • Voyageur le 17.05.2016 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Menaces

    Il fallait s'y attendre, comme souvent les hôteliers n'ont pas pris la menace au sérieux. A part quelques exceptions, ils doivent revoir leur accueil, l'offre et les prix, les magnifiques film de Swisstourisme ne suffisent plus.