Automobile

29 septembre 2017 09:57; Act: 29.09.2017 10:52 Print

Rappeler les moteurs a coûté plus cher que prévu

Volkswagen a estimé à 2,5 milliards d'euros la charge liée au renvoi des moteurs diesel truqués depuis les Etats-Unis.

Voir le diaporama en grand »
Des ingénieurs de Volkswagen ont informé la direction du groupe que la manipulation des émissions polluantes des moteurs diesel s'étendait bien au-delà des seuls Etats-Unis, deux jours avant que le constructeur allemand ne l'annonce publiquement. (Vendredi 27 octobre 2017) Les émissions des véhicules au diesel truqués pourraient être responsables de 5000 morts par an en Europe du fait de la pollution de l'air. La Suisse fait partie des pays les plus touchés, selon une étude parue lundi. (Lundi 18 septembre 2017) Le soutien à l'action en dommages-intérêts initiée par la Fondation alémanique des consommateurs (SKS) dans le cadre du scandale Volkswagen dépasse ses propres attentes. Moins d'une semaine après son annonce, 1600 propriétaires lésés se sont joints à la démarche. (Mercredi 13 septembre 2017) La Fédération romande des consommateurs (FRC), par l'intermédiaire de sa secrétaire générale Sophie Michaud Gigon, a lancé une action collective en Allemagne pour obtenir le versement d'un dédommagement aux clients lésés. (Lundi 11 septembre 2017) Amag réfute les accusations de la Fondation alémanique des consommateurs (SKS) dans le cadre du scandale Volkswagen. L'importateur de VW en Suisse se défend de toute tromperie et souligne avoir pris les mesures adéquates. (Jeudi 7 septembre 2017) Une plainte collective a été déposée jeudi pour les clients suisses lésés par la tromperie des moteurs truqués de Volkswagen. La Fondation alémanique des consommateurs (SKS) intente cette action inédite contre le groupe allemand et Amag, l'importateur de VW en Suisse. (Jeudi 7 septembre)

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant européen de l'automobile, l'allemand Volkswagen, a annoncé vendredi s'attendre à une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros (2,84 milliards de francs) au troisième trimestre. Celle-ci est liée au rappel plus compliqué que prévu de ses moteurs diesel truqués 2 litres aux Etats-Unis.

Ces nouvelles provisions amputeront d'environ 2,5 milliards d'euros son bénéfice opérationnel au troisième trimestre, indique le groupe dans un communiqué, évoquant le programme de rappel et de mise en conformité de près de 500'000 véhicules aux Etats-Unis, qui s'avère «beaucoup plus long et complexe techniquement» qu'anticipé.

De la sorte, l'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du «dieselgate» s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros, a confirmé un porte-parole de Volkswagen à l'AFP.

Une grande partie de cette somme concerne déjà les Etats-Unis, où la manipulation à vaste échelle par le groupe de ses moteurs diesel a éclaté au grand jour en septembre 2015 et où le groupe a accepté de plaider coupable devant les autorités.

En Bourse, ces annonces faisaient dévisser le titre Volkswagen en matinée de 2,02% à 135,55 euros à 10h23. La nouvelle provision annoncée est «étonnamment élevée», juge Jürgen Pieper, analyste financier chez Metzler Bank.

Plus de 20 milliards aux Etats-Unis

Aux-Etats Unis, Volkswagen a déjà dû débourser plus de 20 milliards de dollars pour réparer ou racheter près de 600'000 voitures incriminées - équipées principalement de moteurs diesel 2 litres et de moteurs 3 litres pour moins de 100'000 d'entre elles - et verser à leurs propriétaires des indemnités.

Au plan judiciaire, Volkswagen, qui redoutait de devoir débourser de nouveaux milliards supplémentaires aux Etats-Unis, a pu respirer début septembre quand un juge de San Francisco (ouest) a débouté l'Etat fédéral du Wyoming qui réclamait à l'allemand de lourdes indemnités pour avoir violé les lois sur l'environnement avec les rejets de ses véhicules diesel.

Comptes bientôt dévoilés

Volkswagen renvoie à la date du 27 octobre pour la présentation de ses comptes détaillés du troisième trimestre.

Les analystes du fournisseur de services financiers Factset escomptaient jusqu'ici un bénéfice opérationnel Ebit de 4,4 milliards d'euros pour la période de juillet à septembre, en nette hausse sur un an, et un chiffre d'affaires trimestriel de près de 60 milliards d'euros.

En juillet, le groupe avait légèrement relevé sa prévision de recettes pour 2017, après un deuxième trimestre venant confirmer sa vigueur. Il vise pour l'année en cours une hausse de son chiffre d'affaires «de plus de 4%».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tesla le 29.09.2017 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pollueur-Payeur

    En Suisse, on a toujours payé plein pot nos véhicules allemands... Maintenant que la fraude est démontrée, les fabricants et importateurs (complices ?) doivent verser des indemnités à la hauteur du préjudice ! Nous ne devons pas avoir d'états d'âme envers ces arrogants tricheurs !!!

  • Pinocchio le 29.09.2017 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    On a eu peur !

    ...amputeront d'environ 2,5 milliards d'euros son bénéfice opérationnel au troisième trimestre... Bon, ça va..., Les actionnaires vont s'en tirer. Ouf !

  • O.marc le 29.09.2017 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'achetez plus allemand

    Tu es américain on te change ton moteur et on te donne 7000dolard ; tu es européenne on reprograme ton moteur , qui père de ses performances , et pas une miette car il faut soutenir l Allemagne !! Heure de roulé japonais

Les derniers commentaires

  • fred le 29.09.2017 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les autres

    Ca m étonne qu on ne parle pas plus de toutes les autres marques de voitures qui ont fraudé de la même façon

  • Boycot le 29.09.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Barfvergnugen

    Je m intéressait à un touareg...mais au vu de l arrogance de cette marque et surtout de son importateur en Suisse, (sans compter les retours négatifs concernant la fiabilité de vw) je ne suis pas arrivé à faire le pas...et c était avant le scandale. Le reste du monde devrait boycotter cette marque jusqu a ce qu ils appliquent le même traitement qu aux américains au reste du monde...et que les responsables soient traduit en justice et puni de façon à ce que personne d autre n ai envie de recommencer...aux US ils ont eu la trouille, à raison,ici même pas peur, ni même rien senti

    • Japon le 01.10.2017 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Boycot

      Achète japonais c'est très fiable.

  • Pierre Grosjean le 29.09.2017 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vilaine Woiture

    Bien fait! Mérité avec leurs véhicules mal foutus, moches et sans âme...

  • Jojoyor le 29.09.2017 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fallait y penser avant

    Ils ont voulu jouer, ils ont perdu... Maintenant il faut payer !!!

  • O.marc le 29.09.2017 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'achetez plus allemand

    Tu es américain on te change ton moteur et on te donne 7000dolard ; tu es européenne on reprograme ton moteur , qui père de ses performances , et pas une miette car il faut soutenir l Allemagne !! Heure de roulé japonais

    • S. Jolimay le 29.09.2017 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @O.marc

      Ou américain, ou italien mais certainement pas allemand!!

    • Steve Spurley le 29.09.2017 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour ton message...

      ...que je garde pour ma collection d'horreurs orthographiques !

    • ram le 29.09.2017 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @O.marc

      Non c est l heure de rouler en grosse voiture américaine v8