Finance

12 novembre 2015 13:30; Act: 13.11.2015 11:23 Print

Banques suisses et arme nucléaire font bon ménage

Les principales institutions du pays ont participé à hauteur de 6,6 milliards de dollars au financement d'entreprises fabriquant des armes nucléaire en 2014, selon un rapport.

storybild

(Photo: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION)

Sur ce sujet
Une faute?

Les banques suisses ont encore augmenté leurs investissements dans les armes nucléaires. Selon un rapport, elles ont participé à hauteur de 6,6 milliards de dollars au financement d'entreprises fabriquant de telles armes en 2014.

Avec 5,1 milliards de dollars, UBS se place en haut du podium. Sa part a «fortement» augmenté, critique le rapport «Don't Bank on the Bomb» (Ne financez pas la bombe) de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN). En 2014, celle-ci s'élevait à 3,7 milliards de dollars. La plus grande banque helvétique est suivie par Credit Suisse qui a investi 1,4 milliard de dollars.

Aux yeux du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA), de l'ICAN et de Business and Human Rights Conform (Affaires conformes aux droits de l'homme), il n'est pas acceptable que les deux plus grandes banques helvétiques investissent dans les armées nucléaires, vilipendent-ils dans un communiqué commun publié jeudi.

La banque Edmond de Rothschild et le groupe Pictet sont également mentionnés dans le document. Les deux banques privées genevoises ont investi à hauteur de respectivement 50 millions et 43 millions de dollars.

Alors que la Suisse collabore avec plus de 100 pays pour une abolition d'armes nucléaires au niveau international, le secteur financier sabote ses efforts et profite de façon intentionnelle de lacunes réglementaires en la matière, dénoncent les trois organisations.

Et de citer en exemple, les institutions financières scandinaves qui ont montré que ces pratiques sont évitables et qu'il est possible d'effectuer des investissements judicieux.

Espoir dans le nouveau Parlement

«Il faut que cela cesse», argue la secrétaire du GSsA Meret Schneider. Le financement d'armes nucléaires par des institutions financières doit être proscrit dans le cadre de la loi sur le matériel de guerre, abonde le coprésident de Business and Human Rights Conform, Dominique Jaussi.

Au nouveau Parlement de s'activer et d'empêcher «que l'insécurité et l'instabilité s'accroissent, comme c'est le cas avec la course aux armements nucléaires», poursuit-il. «Nous demandons par conséquent que les Chambres fédérales acceptent la motion de la conseillère nationale Evi Allemann (PS/BE)» visant à interdire le financement indirect de matériels de guerre, déposée en 2014. Le Conseil fédéral a proposé au Parlement de la rejeter.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Banksters le 12.11.2015 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Aucune éthique UBS

    Aucune éthique... c'est le fric à tout prix, c'est vraiment désolant...

  • coz le 12.11.2015 15:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plat the game

    bientôt 2016 et ça existe encore ..l humanité c'est foutu.. et ça parle de sécurité et de paix je suis dégoûter. .

  • Dissident le 12.11.2015 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LOL

    Et après on ose se dire neutre .. On ose crier au scandale quand on garde l'argent des dictateurs mais par contre du business nucléaire là il n'y a pas de soucis .. C'est assez drôle quand même quand ça arrange bien les grandes puissances nos banques ne dérangent pas mais par contre si ça les dérangent, la ça crie au scandale ! Comme d'habitude, c'est deux poids, deux mesures ...

Les derniers commentaires

  • Clm le 13.11.2015 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans interet

    Commencez par consomer local cela evitera que tout le tissus economique du pays disparaisse. Acheter moins mais mieux et de meilleure qualite et pret de chez vous les banque auront ainsi des alternatives pour financer dans le pays la croissance d entreprise locale. Nous avons tous une part de responsabilite sur ce qui ce passe. Vous voulez tous avoir des interets sur votre argents non ? Vous pensiez que ca fait des ptits tout seul les billets de banque C est comme un steak, on le mange mais on refuse de voir q avant c etait une vache !

  • pur suisse le 12.11.2015 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    honte à nous

    on préfère sauver le secteur financier et ces gangster en costume 3 pièces en abandonnant le taux plancher pendant que dans l'industrie on crève à petit feu.

  • l'adjudent.oui. le 12.11.2015 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la fabrication et vente d'arme nucleaire.

    les plus gros et plus reguliers revenus avec la vente d'armement c'estles pays en guerre? oui,ou non.? ah!la Suisse est Neutre estc'est de l'argent Propre ?

  • None le 12.11.2015 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre argent

    Voilà entre autre à quoi leurs servent nos épargnes... Un peu de transparence des banques sur leurs investissements serait appréciable..

  • coz le 12.11.2015 15:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plat the game

    bientôt 2016 et ça existe encore ..l humanité c'est foutu.. et ça parle de sécurité et de paix je suis dégoûter. .