Faillite de Lehman

08 novembre 2013 17:44; Act: 08.11.2013 17:53 Print

Credit Suisse accusé d'avoir gonflé ses pertes

La banque suisse est accusée d'avoir tenté de profiter de la faillite de la banque d'investissement américaine Lehman Brothers en 2008 en gonflant les dédommagements qu'elle lui a réclamés, selon une plainte consultée vendredi.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Lehman, toujours en cours de démantèlement, y accuse Credit Suisse d'avoir «gonflé de plus d'un milliard de dollars» les pertes avec des transactions sur des produits dérivés pour lesquelles la banque suisse réclame des indemnisations.

La faillite de Lehman Brothers, le 15 septembre 2008, avait été le détonateur de la crise financière mondiale. Credit Suisse avait à l'époque des dizaines de milliers de transactions sur des dérivés prévues avec Lehman Brothers, auxquelles elle avait mis fin de manière prématurée.

La banque suisse a estimé avoir perdu en conséquence près de 1,2 milliard de dollars (1,11 milliard de francs), qu'elle réclame aux liquidateurs de Lehman, rappelle la plainte, chiffrant pour sa part les pertes subies par Credit Suisse à seulement 75 millions de dollars.

Elle demande au juge de rejeter les demandes en dédommagements de Credit Suisse qui sont «conçues pour faire retomber sur Lehman des centaines de millions de dollars de coûts et de charges que Credit Suisse n'a pas vraiment subis ou qui ne reflètent pas de manière raisonnable et avec bonne fois la valeur réelle des transactions annulées».

(ats)