Suisse

14 septembre 2017 10:53; Act: 14.09.2017 14:45 Print

Le bénéfice des CFF a plus que doublé

L'ex-régie fédérale a publié d'excellents chiffres au premier semestre 2017, grâce notamment à la hausse du prix des billets.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Au premier semestre, les CFF affichent un bénéfice à 152 millions de francs, soit le double par rapport à la même période 2016. Ce résultat est notamment dû à la bonne santé du trafic voyageurs. CFF Cargo a par contre connu moins de succès sur les six premiers mois.

La compagnie attribue les bons résultats semestriels du groupe au programme de renforcement de l'efficacité RailFit20/30 lancé en septembre 2016. L'augmentation des charges opérationnelles a ainsi pu être limitée à 0,5% au premier semestre, écrivent jeudi les CFF dans un communiqué. L'effectif a également été réduit de 242 pour s'établir à 32'875 collaborateurs.

Les CFF n'entendent toutefois pas relâcher leurs efforts. Ils préviennent que la réalisation de nouvelles économies reste un thème prioritaire, car toutes les entités du groupe ne se portent pas aussi bien. Le trafic marchandises se trouve notamment sous pression.

CFF Cargo dans le rouge

CFF Cargo a en effet bouclé le premier semestre 2017 sur une perte de 25 millions de francs alors même que sa division internationale a enregistré un chiffre d'affaires record de huit millions de francs. Pour le reste de l'année, les chiffres du fret international pâtiront de l'interruption de la ligne Bâle-Karlsruhe.

Ce résultat souligne la nécessité de développer de nouveaux programmes de hausse de la productivité, d'automatisation et d'adaptations structurelles, relève la compagnie ferroviaire.

Hausse des prix bénéfique

Du côté du transport voyageurs, le décor est tout autre. Entre janvier et juin, les CFF ont transporté 1,25 million de passagers par jour, soit 1,3% de plus qu'à la même période l'an passé. Les recettes ont, elles, quasiment doublé, passant de 29,9 millions en 2016 à 59,8 millions en 2017. La hausse des prix introduite au changement d?horaire 2016/2017 porte ses fruits, se réjouissent les CFF.

Les détenteurs d'abonnement sont également plus nombreux. A la fin juin, 469'841 personnes (+2,4%) possédaient un abonnement général et plus de 2,4 millions (+4,8%) un demi-tarif.

CFF Infrastructure aussi se porte bien. Elle présente un résultat semestriel positif de 15 millions de francs. A la même période l'année passée, elle affichait un déficit de 75,7 millions. Les CFF expliquent cette progression par la baisse des frais administratifs et la hausse de la productivité.

La division immobilière du groupe a, quant à elle, connu un recul, passant de 173 millions au premier semestre 2016 à 127 millions en 2017. Cette baisse est imputable à la diminution des ventes immobilières. Le chiffre d'affaires réalisé avec des tiers dans les 32 plus grandes gares a, par contre, connu une progression pour s'établir à 796 millions (780 millions en 2016).

Ponctualité et achat en ligne

Malgré la situation délicate liée aux travaux en Suisse romande, la ponctualité s'est améliorée de 2,1 points de pourcentage. 89,8% des voyageurs sont arrivés à l'heure à destination et 96,9% ont pu compter sur une correspondance (+0,6 point de pourcentage).

La satisfaction des clients a, elle aussi, connu une évolution positive. Près de trois quarts (74,8%) des passagers se sont montrés satisfaits et, en gare, ce taux monte même à 78,5%.

Pour l'achat de billets, les guichets n'ont plus la cote. 84,5% des voyageurs ont opté pour le libre-service. Les canaux numériques, qui représentent 32,4% des ventes, ont connu une forte augmentation (+5,8 points de pourcentage).

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Loupette le 14.09.2017 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prix du billet

    Le contraire serait étonnant, au prix où on achète son billet. Alors même que la qualité des services laisse à désirer. Sur certaines lignes, ça gueule, ça sent pas bon, c'est un peu la cour des miracles. Pourtant en Suisse, voyager en train est un luxe que tout un chacun ne peut pas s'octroyer. C'est comme ça...

  • une usagée le 14.09.2017 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cff scandale

    Scandaleux au vu des prix exorbitants que nous payons pour utiliser le train

  • Mirco le 14.09.2017 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    pas tout compris

    Ce ne sont pas eux qui pleurent car le prix du billet est trop bas?

Les derniers commentaires

  • Olesen, Niels le 17.09.2017 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    M.

    Ponctualité. La ponctualité globale est peut-être en amélioration mais entre 7h et 9h le matin tous les jours la ponctualité chute. Il serait intéressant de voir les statistiques et pas étonnant de voir un taux de 50 % environ. Et ce n'est qu'après 3 minutes de retard que les CFF enregistrent une non-ponctualité.......

  • Cham et Leon le 14.09.2017 23:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable

    ils font des benefices malgre les investissements colossaux dans le logiciel SAP et des trains qui ne fonctionnent pas ou ne servent a rien. Cherchez l erreur : le prix du billet

  • Jean Némare le 14.09.2017 20:18 Report dénoncer ce commentaire

    Tout augmente...

    Tout augmente aux CFF : les bénéfices, les salaires indécents des dirigeants, les retards, les pannes, le manque de place et les incivilités dans les wagons, les prix des billets... et sans doute les burn-out chez les collaborateurs de l'ex régie...

  • bla le 14.09.2017 16:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais...

    Billets toujours plus chers mais service et personnel toujours plus incompétents...

  • Jean Müller le 14.09.2017 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Liberté de choix

    A voir les commentaires ci dessous, il semblerait que le 100% des 25% des clients frustrés se soient lâchés! La critique c'est bien. Cependant, accompagnée d'une ébauche de solution réfléchie, ce serait beaucoup mieux! Ma proposition: au lieu de vomir sur cette entreprise, essayez donc un moyen de transport alternatif et nous reparlerons des coûts et de la qualité. Du mode choisi. CQFD.

    • Anne le 14.09.2017 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Müller

      Pour tous les gens qui pendulent tous les jours et qui voient le prix de leur abonnement augmenter chaque année, oui ça fait râler ! Si encore la qualité du service était proportionnelle au prix, ça irait, mais c'est loin d'être le cas. Quand votre train est en retard une à deux fois par semaine, sans raison valable bien sûr, que les wagons sentent mauvais et que les sièges sont crades à 6h du matin, oui ça fait râler de les voir faire tellement de bénéfice sur le dos des passagers et s'en vanter de la sorte !

    • val le 14.09.2017 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Müller

      Essayer d'habitez dans un petit village ou le seul transport autre que la voiture est le train ! on habite pas tous dans des grandes villes desservies par une multitude de solution alternatives !

    • Jea Müller le 14.09.2017 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Anne

      Zürich a investi plus d'un milliard dans le réseau, il y a plus de 20 ans. Leur système de transports publics frise la perfection. Les romands, à peu prés... zéros investissement, préférant la route. Nos vivons en démocratie. Qui est responsable?

    • Jean Müller le 14.09.2017 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @val

      C'est une question de choix personnel... on habite à la campagne et on travaille à la campagne ou on habite en ville et o travaille en ville. Si on veut mélanger, on assume.

    • Stop.cff le 15.09.2017 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Müller

      Réponse d'un fonctionnaire des CFF qui reçoit l'abo général 1ère classe à l'oeil. par ailleurs en 1ère il n'y aura plus que des employés CFF, des conseillers nationaux et employés de la confédération !