Suisse

08 mars 2018 19:44; Act: 08.03.2018 21:05 Print

Le président de Raiffeisen démissionne

Eclaboussé par l'affaire Pierin Vincez, Johannes Rüegg-Stürm a abandonné ses fonctions, selon la banque.

storybild

Johannes Rüegg-Stürm, à gauche, a quitté son poste. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président du conseil d'administration de Raiffeisen Johannes Rüegg-Stürm démissionne avec effet immédiat. La décision doit permettre «de préserver à long terme la crédibilité de Raiffeisen Suisse», secouée par l'affaire Pierin Vincenz.

«En démissionnant, Johannes Rüegg-Stürm assume ses responsabilités et ouvre la voie à un renouvellement au sein du conseil d'administration de Raiffeisen Suisse», a souligné la banque jeudi dans un communiqué.

«Ce pas permet qu'une personnalité indépendante puisse prendre en charge cette tâche», a justifié le président démissionnaire. Le conseil d'administration a élu Pascal Gantenbein au poste de vice-président qui dirigera l'organe ad intérim et ce jusqu'à nouvel ordre.

L'ex-patron de Raiffeisen Pierin Vincenz fait l'objet d'une procédure pénale pour gestion déloyale. Il est actuellement en détention préventive. Par ailleurs, une procédure de l'Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA) est toujours en cours contre la banque.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sof le 08.03.2018 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facile

    Pas trop inquiétant de démissionner quand ton avenir financier est assuré Alors, dire de faire ça pour le bien-être de...non ce nest pas crédible. Je sais, je vis dans un autre monde...celui de la plupart de tous les lecteurs

  • Ouioui le 08.03.2018 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dura lex sed lex

    Le pauvre mais qu'il se rassure le simple péquin risque beaucoup plus en parquant mal sa voiture Eh oui la justice est aveugle

  • marcValais le 08.03.2018 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà voilà

    Ben voilà... et combien le montant ????

Les derniers commentaires

  • Aléa jacta est le 10.03.2018 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quil rende largent quil a gagné malhonnêtement

    ...

  • D. Su le 09.03.2018 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dessous chics

    Ben mince moi qui croyais à une coopérative helvéticoproprette, c est presque pire que l UBS.

    • Jean Riz le 09.03.2018 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @D. Su

      Vous avez déjà vu un organisme financier 'proprette'? Moi, jamais !

  • Pete Hoche le 09.03.2018 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A tout seigneur ...

    Impressionnant les responsabilités prises par ce monsieur. Ou comment se casser quand ça sent le cramé

  • Bruce le 09.03.2018 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    C'est une démission à mon avis "à l'amiable". Et le parachute doré ? Nous, si on démissionne, on a 3 mois de pénalité au chômage et quand tu le touches, c'est 70-80% de ton salaire selon le cas de figure. Par contre, les factures sont les mêmes. On te fait bien comprendre que tu es une mer.e. Mais ces gens là, quand ils quittent "à l'amiable", c'est souvent avec 2 ans de salaire sans compter ce qu'ils ont déjà gagné et dans 1 semaine, il dirrigera déjà une autre banque. Et pourtant, je suis sûr que sans les 25 assistants et conseillers qui travaillent pour lui, il est comme nous.

  • Soan le 09.03.2018 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    qu'en savez-vous ?

    les lecteurs qui commentent ici ne connaissent de cette affaire que ce qu'ils ont lu dans une certaine presse.....qui reprend mot à mot ce que l'ats leur a transmis....qu'importe de connaître les vraies raisons......ils attaquent ! Triste réalité