Immobilier

01 septembre 2017 09:22; Act: 01.09.2017 10:07 Print

Le taux hypothécaire reste inchangé

Les loyers ne devraient pas baisser de nouveau en Suisse.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le taux hypothécaire de référence reste inchangé à 1,5%, a annoncé vendredi l'Office fédéral du logement. Il avait été abaissé le 1er juin à ce niveau le plus bas depuis 2008.

Le taux de référence ne changera pas tant que le taux d?intérêt moyen ne tombe pas au-dessous de 1,38% ou n'augmente pas au-dessus de 1,62%. Il est basé sur le taux d'intérêt moyen pondéré des créances hypothécaires en Suisse, établi chaque trimestre.

Comme il y a statu quo par rapport au dernier trimestre, cela n'ouvre pas de prétention à une diminution ou hausse de loyer. En revanche, si le loyer d'un contrat de bail individuel n'est pas fondé sur le taux d'intérêt de référence actuel de 1,5%, il existe un droit à son abaissement sur la base de la réduction précédente du taux d'intérêt de référence.

Plusieurs milliers de francs

L'Association suisse des locataires (ASLOCA) invite les locataires à le faire. La diminution s'applique à l'échéance du bail depuis la dernière modification du loyer, souvent intervenue il y a plusieurs années. Les ménages peuvent y gagner plusieurs milliers de francs par an. Ils doivent adresser leur requête dans le délai prévu dans le contrat de bail et sont protégés de mesures de rétorsion durant trois ans.

De nombreux locataires sont intéressés depuis le 1er juin. L'ASLOCA note que jamais autant de personnes n'avaient utilisé ses calculateurs de loyer disponibles sur Internet. Plus d'un demi-million de personnes ont consulté son site et des lettres-types aux bailleurs ont été téléchargés 50'000 fois.

Depuis 2009, les réductions successives du taux hypothécaire de référence auraient dû faire engendrer des diminutions de loyers de 7 milliards de francs. Dans les faits, la note a grimpé de 2,5 milliards, s'insurge l'ASLOCA.

Baisse pas assurée

L'Association des propriétaires alémaniques (HEV) note au contraire que grâce à la persistance de taux hypothécaires bas ces dernières années, il existe de nombreux loyers avantageux, aussi en ville. Selon elle, le maintien du taux de référence à 1,5% était attendu et ce niveau devrait persister «quelque temps».

Si un loyer a été établi sur la base d'un taux de référence plus haut, le locataire peut effectivement demander sa baisse. Le passage de la référence de 1,75% à 1,5% en juin dernier donne droit à une réduction théorique de 2,91% du loyer.

Mais le bailleur a le droit de répercuter 40% de l'inflation et l'augmentation des frais d'entretien, ainsi que les investissements augmentant la valeur du bien. Une baisse n'est exigible qu'en cas de rendement abusif avec le loyer actuel, précisent les propriétaires.

Et de faire valoir que le Tribunal fédéral a répété plusieurs fois qu'un bailleur dont le rendement ne couvre pas les coûts n'est pas obligé de réduire le loyer. Pour l'ancien, il peut en outre se fonder sur les loyers usuels du quartier.

Les loyers sont fixés dans l'ensemble de la Suisse sur la base du taux hypothécaire de référence depuis le 10 septembre 2008. Cette année-là, il s'élevait à 3,5%. Il n'a depuis jamais augmenté.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ex-Proprio le 01.09.2017 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Société à 2 vitesses

    Ce taux hypothécaire sert à rien à part à créer une société à 2 vitesses M.Sommaruga ! Nous avons dû vendre notre immeuble de famille aux loyers corrects par rapport au marché suite aux demandes de baisses de nos locataires car la banque ne nous suivait plus en vue des travaux énergétiques à effectuer plus le reste, notre hypothèque était à 4% ! Une caisse de pension nous a racheté l'immeuble et refait tout nitre ancien immeuble, les loyers de nos anciens locataires ont pris l'ascenseur, certains ont dû partir car ils ne peuvent plus suivre ! Alors quoi ? Nous avions un rôle social et de proximité, maintenant c'est le rendement qui compte, tout le monde est perdant sauf les grandes sociétés qui placent leur fric car ils ont des taux d'intérêts négatifs sur leur compte bancaire... Voilà le résultat concret de ce taux qui rime à rien à part instaurer une société à 2 vitesses ! L'immobilier ne sert plus à loger les honnêtes gens à des loyers convenables mais à faire fructifier des capitaux pour servir des rentes de vieillesses ! Le serpent se mord la queue, les petits propriétaires crient au secours et vendent, tout le monde y perd ! ...

  • Aris le 01.09.2017 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    taux protecteur

    Si l'on pouvait avoir la même protection pour lutter contre les hausses des assurances maladies !

  • Proprio Enfin Presque le 01.09.2017 12:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Le jour où il est à 4% ca va faire mal, très mal

Les derniers commentaires

  • Bruno le 02.09.2017 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ne faite pas peur aux gens SVP!

    Laissez les gens acheter des biens immobiliers sans leur faire peur! La Suisse doit parquer des personnes en les faisant travailler 9h par jour et qu'ils réinjectent tout leur revenu dans le système. C'est grâce a ces personnes qu'une petite minorité fait une vie de rêve sans presque travailler. Il y a une chose que les propriétaires et les travailleurs n'auront jamais! et c'est le temps! Mes voisins pour venir faire lapéro chez moi ils doivent consulter l'agenda et le dire 2 semaines avant! Moi je gagne 2800.- par mois et j'ai les après midi de libre pour draguer et me faire plaisir.

  • Nicolas Dufour le 01.09.2017 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super!

    On se réjouit qu'encore beaucoup de gens achètent des apparts ou maisons hors de prix avec des taux bien bas... en attendant qu'ils remontent et qu'on puisse racheter tout ça pour une bouchée de pain... :ô)

    • Sabine le 01.09.2017 18:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Nicolas Dufour

      ... je serais moins optimiste que vous car il risque aussi d'y avoir une hausse des loyers avec l'augmentation des taux d'intérêt. Si les intérêt triples même si la valeur des bien est divisé par 2, il faudra un revenu plus important pour acquérir les biens mais moins de fond propres... Moralité, c'est pas le pékin moyen qui va en bénéficier mais les compagnie de prévoyance ou les personnes ayant déjà de l'argent.

    • marco le 01.09.2017 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nicolas Dufour

      en attendant que tu rachètes mon appart, moi j'amortis 3 % de mon prêt et je profite de ma terrasse !

    • Marco TI le 01.09.2017 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nicolas Dufour

      pour info les banques calculent avec un taux à 6 % en plus 10% cash 10% deuxième pilier et le montant payer avec 1% de frais annexe ne doit pas dépasser 30% du salaire donc ça limite fortement les risques ! .... pour les banques bref c'est plus possible d'acheter maintenant heureusement que j'ai acheter avant cette loie .

  • Che une Copine le 01.09.2017 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les élus à côté de la plaque

    Avec un taux à 1,62% cela fait un loyer net de 8100 par année ou Frs 675 par mois !!! pour un appartement valant Frs 500'00 !!! et non Frs 2500 !!!

    • kiki le 01.09.2017 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Che une Copine

      on est pas en espagne.

    • Wendy le 01.09.2017 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      @Chez une copine

      Vous devriez consulter les règles de fixation de loyer avant de faire vos calcules. Les 8100/année ne corresponde qu'au rendement du capital... vous devez encore rajouter les assurances bâtiments, les taxe foncière (jusqu'à 0.5%), le travail administratif des gérant et propriétaire, les frais de réparation et d'entretiens et autre charges d'exploitation. Quand a vos 50'000.- de valeur d'un appartement, je suppose que vous vouliez écrire 500'000 et vous êtes encore loin du prix d'un appartement loué à 2500.

    • Wendy le 01.09.2017 17:29 Report dénoncer ce commentaire

      @Chez une copine

      Une petit calcule simplifié en reprenant vos 1.62% et en rajoutant 1% d'amortissement hypothécaire, 1% de fond de rénovation et 0.5% de taxe foncière donne déjà un loyer net de 20'600.-/année ou 1716.-/mois sur un bien à 500'000. C'est plus ou moins ce qu'il vous en couterait si vous deveniez propriétaire sans tenir compte des frais administratif (cout du temps propre). Après votre bien à 500'000 pour 2500.-/mois est irréaliste sur le marché et ca correspond à un 2.5 loué 1800.- actuellement.

  • Universal le 01.09.2017 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Mais...

    Nos salaires ne vont pas augmenter non plus..

    • Laurent le 01.09.2017 18:22 Report dénoncer ce commentaire

      @Universal

      C'est bien pour ca que cette réglementation sur les taux hypothécaire est stupide... elle vise à éviter les abus ce qui est louable mais elle a des effet pervers. Avant qu'on doivent adapter les loyers au taux hypothécaires... il y avait des bonnes années qui permettaient au propriétaire de faire des bénéfices et/ou des rénovations et de mauvais années ou les propriétaire devait prendre sur eux. Avec l'adaptation au taux hypothécaire de référence, c'est la valse des loyer et à la longue ce n'est ni avantageux pour les propriétaire ni pour les locataires.

  • speed le 01.09.2017 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les immobiliers dirigent les taux

    en 1990 crise immobilliere bientot 2017 plus rien se vend acheter maitenent une grande erreur attendons et coulons ses immobiliers sans loi on achetera au 2 tiers du prix car il dirige les banques et les politique

    • Lustik le 01.09.2017 14:41 Report dénoncer ce commentaire

      @speed

      Et les maçons, électricien, carreleur vous en faite quoi? Une crise immobilière n'est pas dans l'intérêt de la population suisse. De plus même si le prix descend au 2/3, pas sur que vous puissiez acheter un bien avec votre revenu et des taux d'interet à 5 ou 6%.

    • Dustin Poirier le 01.09.2017 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lustik

      Avec un prix au 2/3, je veux bien avoir un taux à 6% !!!

    • Lustik le 01.09.2017 15:37 Report dénoncer ce commentaire

      @Poirier

      Pour l'obtention d'un crédit hypothécaire, il faudrait avoir des revenus plus élevé qu'actuellement même si le montant de fond propre serait inférieur.