Economie

04 octobre 2016 11:50; Act: 04.10.2016 12:26 Print

Les Suisses pensent que l'immobilier va augmenter

Deux tiers de la population s'attend à une nouvelle augmentation des prix des maisons et appartements, révèle un récent sondage de MoneyPark et alcasa.ch.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Seule une personne sur sept prévoit une baisse des prix de l'immobilier, selon une enquête récente de MoneyPark et du réseau de courtiers alacasa.ch qui montre aussi que deux tiers des Suisses estiment que les taux hypothécaires vont également remonter. Les attentes divergent de manière importante selon l'âge. Ainsi, les jeunes (15-29 ans) prévoient de loin et le plus souvent des prix immobiliers «significativement plus élevés» jusqu'en 2021 et ils parient même sur des prix à la hausse avec une vraisemblance de presque 80%, selon l'enquête publiée mardi.

Avec l'âge, les prévisions deviennent en revanche un peu plus conservatrices, indiquent le spécialiste hypothécaire MoneyPark et le réseau de courtiers alaCasa.ch, qui ont interrogé 916 personnes actives en Suisse. Ces attentes à la hausse sont à l'opposé de celles de la plupart des experts immobiliers, explique Stefan Heitmann, fondateur et PDG de MoneyPark, cité dans le communiqué.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer pourquoi les plus jeunes prévoient davantage des prix immobiliers à la hausse. Les jeunes Suisses n'ont ainsi pas connu la crise immobilière des années 90, en tout cas pas de façon consciente. Ils ont effectivement grandi au cours d'une période où les prix pour devenir propriétaire ont fortement augmenté à partir de l'an 2000.

Inversement, la crise immobilière des années 90 a sans aucun doute beaucoup marqué les habitants plus âgés, ce qui conduit à leurs prévisions plus conservatrices, analysent les deux entreprises à l'origine du sondage.

Taux hypothécaires

S'agissant des taux hypothécaires, deux habitants sur trois également s'attendent à une hausse dans les cinq prochaines années. Seulement 2% prévoient des taux encore plus bas face aux taux planchers actuels, alors qu'un bon quart prévoit des coûts d'emprunt plus ou moins constants.

Les jeunes habitants suisses voient la plus grande dynamique du marché: 70% croient à des taux en hausse, et même 20% à une forte augmentation. Simultanément 20% des jeunes du pays croient à des taux relativement stables ou légèrement en baisse.

Auprès des deux générations plus âgées (30-49 ans et 50-74 ans), plus de 80% des sondés croient à des taux hypothécaires plus ou moins stables ou seulement légèrement à la hausse.

Pour les taux hypothécaires également, les prévisions de la population correspondent seulement en partie à celles des experts du marché. Ceux-ci prévoient un ralentissement ou des hausses de taux marginales, compte tenu des taux directeurs négatifs en Europe et en Suisse qui vont très probablement durer encore longtemps.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Citoyen le 04.10.2016 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Implacable

    Appliquons enfin la votation du 9 février, et l'immobilier s'écroulera! ou plutôt, reviendra à la raison!

  • Ulrich Beim Schweiz le 04.10.2016 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Faux sondés, faux résultats...

    Il aurait fallut questionner les bonnes personnes pour avoir des prévisions... à savoir ceux qui nous entubent avec des taux, certes faibles, mais toujours urusiers par rapport aux conditions du marché ! Je vous rappelle qu'actuellement les taux sont négatifs. Certaines banques en France en rendent une partie à la clientèle mais nos chères banques suisses nous font non seulement payer quelque chose mais en plus à un taux inacceptables. Vivement la révolution contre ces voleurs assermentés par l'Etat !

  • Old Archibald le 04.10.2016 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    L'immobilier en Suisse va se casser la g

    L'immobilier en Suisse ne va pas augmenter mais au contraire se casser la g.... Tout d'abord 20% de fonds propres exigés puis un mode de calcul qui se base sur 5 % d'intérêts (une crapulerie de la finance helvétique) fait que vous devez avoir des revenus mirobolants pour pouvoir acquérir un bien et attention si vous divorcez vous êtes cuits car là on recalcule. Je le sais bien car avec 68% de fonds propres je ne peux pas obtenir un prêt pour un bien à 880'000.-

Les derniers commentaires

  • Marisa le 05.10.2016 05:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A voir..

    je suis perplexe surtout après avoir appris certaines choses. Je pensais être à l'abri car j'avais réussi à signer et bloquer un taux pour 15 ans. Quelques mois après j'ai discuté avec un employé de la même banque inquiet quand au risque de bulle immobilière. Je lui ai alors dis que j'étais heureuse d'avoir signé sur 15 ans et que j'étais tranquille. Mais ça réponse ma rendu malade car il m'a dit que j'avais juste bloqué un taux d'intérêt sur 15 ans mais dans le cas d'un grand changement ils peuvent résilier mon contrat à tout moment. J'ai trouvé la clause de cet article sur une ligne au milieu de 20 pages.

  • Bernard le 04.10.2016 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ok.. mais..

    ... j'aurais juste une question! a qui vendre? si je me référent au CSP on a la situation suivante. 49% de la populations n'a pas plus de 2000.- de côté. 28% sont avec poursuites en cours donc impossible d'avoir une relation bancaire. 76% n'ont pas un dossier pour pouvoir louer un appartement a plus de 1800.-! En sachant que dans le privé il y a déjà plus de 20% de propriétaires je me demande ou sont les futurs acheteurs.

  • Fred Chollet le 04.10.2016 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Content le banquier que je suis

    Moi je me rejouis de la remontée des taux d'intérêt artificiellement bas... et du resultat qui va s'en suivre... Ca va etre vachement sympa! 20-30% de moins sur l'immobilier et des tas de gens au bord du gouffre pret a tout pour vendre leur bien a perte! Et comme on prete bas, on vend plein d'hypothèques aux bobos, et on rachetera les biens à des prix super intéressants! Tozt en continuant a toucher les intérêts hypothécaires. Eh oui! Merci a vous par ailleurs.

  • prospere hiscope le 04.10.2016 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    verité

    le Suisse ne pense pas il fait ce qu'on lui dit.

  • Marco Reality le 04.10.2016 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parfait

    Enfin une bonne nouvelle... je loue des villas et appartements et j'espère que les loyers prendront l'ascenseur... désolé pour la majorité du peuple mais "je prêche pour ma paroisse"...