Danemark

13 février 2017 20:53; Act: 13.02.2017 20:54 Print

Les géants d'internet élevés au rang de nations

Copenhague a nommé un ambassadeur auprès des principales sociétés du Net. Une première.

storybild

La firme Apple pèse davantage que de nombreux pays. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Leur pouvoir n’est plus à démontrer. Les géants de la technologie Google, Apple, Facebook et Amazon, connus sous l’acronyme «Gafa» et auxquels il convient d’ajouter Microsoft, comptent parmi les principales entreprises du monde. La seule capitalisation boursière du géant à la pomme est même supérieure à l’ensemble de celles des sociétés cotées à la Bourse italienne, a récemment relevé un expert cité par le «Washington Post».

Partant de ce constat, Copenhague a décidé de nommer un ambassadeur auprès de ces entreprises. «Elles sont devenues un nouveau type de nations, et nous nous devons de le prendre en compte. Elles influencent le Danemark autant que certains pays le font», a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Anders Samuelsen, au quotidien «Politiken». Il a rappelé une enquête du «Financial Times» qui indique que, si Apple et Google étaient des nations, leur capitalisation boursière leur permettrait presque d’intégrer le club des pays riches du G20.

Considérer les Gafa comme s’il s’agissait d’Etats souverains est une première mondiale. Mais cela ne ravit pas tout le monde. «Le Danemark dit tout haut ce que bien des dirigeants européens pensent tout bas. On assiste à l’établissement d’une gouvernance mondiale qui se passe de l’avis des peuples», juge un expert cité par «Le Figaro».

(reg)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Baptiste le 13.02.2017 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Expiation...

    Les plus grandes multinationales sont déjà beaucoup plus riches (et ont par conséquent bcp + de pouvoir) que la majorité des pays du globe, dont les ressources sont pillées jour après jour par les élites corrompues, ici comme ailleurs. Mais après l'inspiration vient l'expiration. Puis... l'expiation !......

  • BladeRunner le 13.02.2017 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    Danger Multinationales

    Et on y arrive...à l'image de ces contes futuristes des années 70 ou le monde était gouverné par une ou deux méga multinationales....à nous de faire en sorte par une réflexion citoyenne et politique que ces multinationales ne prennent pas autant d'importance et de pouvoir....ils en ont déjà beaucoup trop!

  • un pour moi le 13.02.2017 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    personne pour tous

    des nations de quelques milliers de personnes avec un roi et une cour a leur tête. Belle vision des sociétés d'aujourd'hui. A quand une redistribution des richesses à la hauteur de la nouvelle donne qu'est Internet?

Les derniers commentaires

  • Pierre Lefranc le 14.02.2017 07:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autre type de démocratie

    Cette nouvelle gouvernance ne se passe pas du tout de l'avis des peuples, bien au contraire : il y a une raison si ces entreprises ont le succès qu'elles ont : le peuple a choisi ces entreprises en votant, non pas dans une urne, mais avec son argent, en achetant les produits de ces entreprises.

  • peter le 14.02.2017 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les leaders sont, espérons-le - aussi humain

    Les dirigeants de ces entreprises sont aussi des humains, et peuvent aussi prendre des décisions à l'encontre du "pure profit", et en faveur de l'éthique ou l'environnement. Parfois, et justement parce que ils ont une présence mondiale, et des rentrées d'argent énormes, il peuvent atteindre des résultats plus vite que les états ou même les nations unis.

  • Grosminet le 13.02.2017 23:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pas la bonne chose à faire

    Cela me rappel les scénarios de cyberpunk le jeux de rôle que je lisais dans casus belli gamin

  • Jean-Baptiste le 13.02.2017 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Expiation...

    Les plus grandes multinationales sont déjà beaucoup plus riches (et ont par conséquent bcp + de pouvoir) que la majorité des pays du globe, dont les ressources sont pillées jour après jour par les élites corrompues, ici comme ailleurs. Mais après l'inspiration vient l'expiration. Puis... l'expiation !......

  • leo le 13.02.2017 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le peuple

    je ne suis pas d'accord... nous avons le pouvoir d utiliser ou acheter leur produit. Le peuple reste souverain.

    • Jee-el le 14.02.2017 03:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @leo

      relativement, oui. mais encore faut-il vouloir passer sous Linux et les logiciels open source, (parfaitement fonctionnel), idem pour son smartphone. et là c'est plus compliqué. vouloir ne pas céder aux sirènes de la socialisation, FB &Co. là aussi, une alternative existe avec Telegram au lieu de Whatsapp... Il faut juste vouloir, et la populace se suffit de "pain et de jeux"

    • Jean Doute le 14.02.2017 06:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @leo

      Allez expliquer à votre employeur que vous refusez de travailler avec internet... je doute fort que nous ayons le choix!

    • Pierre Lefranc le 14.02.2017 08:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @leo

      Exactement. C'est le peuple qui, en votant avec son argent, a décidé de faire confiance à ces entreprises et pas à d'autres.