Canton de Vaud

12 octobre 2017 12:23; Act: 12.10.2017 18:55 Print

Migros allonge les horaires de façon «mesurée»

Les nouveaux horaires d'ouverture seront peu à peu introduits dès le 20 novembre dans certains magasins.

storybild

La Migros d'Oron fait partie des magasins retenus pur les nouveaux horaires. (Photo: Google Street View)

Sur ce sujet
Une faute?

Les horaires de certains magasins de Migros Vaud vont être allongés de manière «mesurée». Le grand distributeur dit avoir entendu les remarques du personnel concernant son projet initial qui avait été contesté.

Dans un communiqué, Migros Vaud annonce jeudi avoir décidé d'introduire dès lundi 20 novembre de nouveaux horaires d'ouverture «de manière mesurée». Les modifications concernent les magasins de Bussigny, Croset (Ecublens), Epalinges, Oron et Pully.

Partenaires attendus

Des changements «mesurés» sont aussi prévus pour le Centre MMM de Crissier. La décision finale ne sera cependant prise que lorsque les commerces partenaires du centre auront été consultés, poursuit Migros Vaud.

A titre d'exemple, le magasin d'Epalinges voit son horaire s'allonger les quatre premiers jours de la semaine de 19h00 à 20h00. A Bussigny en revanche, le changement ne porte que sur la fermeture du vendredi soir qui passe de 19h30 à 20h00. A Oron, la fermeture à 20h00 devient systématique au lieu de 18h30, hormis le samedi (18h00).

Les changements visent à répondre au tourisme d'achat. Ils doivent satisfaire aussi les nouvelles habitudes des consommateurs, selon la Migros. Ces décisions font suite à une procédure de consultation menée par la Commission du personnel de l'entreprise. Celle-ci «a consulté tous les employés» pour qu'ils puissent donner leur avis.

Protestations réitérées

Fin août, Migros Vaud avait gelé provisoirement son projet d'allonger les horaires à la suite du mécontentement du personnel et des protestations syndicales.

La coopérative entendait se donner le temps d'une consultation «sereine» de ses collaborateurs. Coop avait annoncé de son côté qu'elle prolongeait sa période de consultation.

«Méthodes scandaleuses»

Interrogé par l'ats, Yves Defferrard, co-secrétaire régional d'Unia Vaud, considère l'annonce de Migros Vaud comme «une décision unilatérale». Il «prend acte que Migros refuse le dialogue social» et dénonce des «méthodes scandaleuses».

Il indique qu'Unia a envoyé fin septembre à la direction de Migros Vaud les résultats détaillés d'une consultation que le syndicat a menée en ligne ainsi que des propositions. Plusieurs centaines de personnes y ont participé, dont près d'une centaine d'employés de Migros Vaud. «La quasi-totalité des personnes s'est prononcée contre l'extension des heures d'ouverture», souligne-t-il.

Le géant orange n'a pas donné suite jusqu'à l'annonce de jeudi. «Nous allons réfléchir aux mesures qui s'imposent», conclut Yves Defferrard.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • mrmr le 12.10.2017 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les boss n ont rien compris

    Ce n est pas les horaires qui provoquent le tourisme d achat mais les PRIX !!! Quand est ce que vous allez comprendre au lieu de presser comme des citrons les employés qui ont aussi une vie à côté...

  • Pas nécessaire le 12.10.2017 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Équilibré vie privée - vie professionnelle

    Je ne vois pas l'intérêt d'augmenter les horaires, si ce n'est pour permettre à l'employeur de s'en mettre plein les poches et ne pas risquer de se faire piquer 5-10 clients par ses concurrents. Je travaille à 100% (pas dans le domaine de la vente) et j'ai 4 enfants... les horaires actuels me permettent pleinement de faire mes courses à des heures convenables, c'est juste une question d'organisation. Sans compter qu'il y a déjà des magasins qui ouvrent jusqu'à 21h le vendredi, ce qui permet de profiter ensuite de son weekend. Aussi, je me demande vraiment si c'est nécessaire... est-ce que les retraités qui profitent de sa ballader la journée y voient vraiment un intérêt ? Est-ce que les personnes qui n'ont pas d'enfants y voient vraiment un intérêt (pratique après les after-job ou le fitness) ?J'aimerais comprendre, car chacun à sa vie. Car pensez que les collaborateurs risquent d'avoir des pauses encore plus longues (c'est déjà 2 heures à midi) pour finir plus tard encore... et tous n'habitent pas à côté du travail. Et pas certaine que des engagements seront effectués. Je me demande comment on peut concilier la vie privée. Et ce au profit des autres.

  • patatra le 12.10.2017 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ras le bol

    c'est une honte le personnel de vente n'aura bientôt plus aucune vie. personnellement je commence a 6h30 et je finis à 18h30 avec 2h de pause à midi et sa sans compter le vendredi ou je termine à 21h. Ils se plaignent que les chiffres sont en baisses, leur solution allonger les horaires d'ouverture ce qui revient à augmenter les heures de travail donc plus de salaire et encore moins de chiffres. bravo belle mentalité

Les derniers commentaires

  • piotr le 14.10.2017 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    cinquante francs

    La direction n'a rien compris, si les gens ont 50.- à dépenser ce n'est pas parce que les magasins sont ouverts plus longtemps que leurs éventuels clients auront 70.- dans leur poche. Ce qu'ils veulent, c'est en avoir un peu plus pour la même somme... ce qui se passe en allant faire ses achats de l'autre côté de la frontière.

  • Canne à sucre le 13.10.2017 19:35 Report dénoncer ce commentaire

    Pas gagné!

    C'est pas parce que les magasins seront ouverts plus longtemps que les gens vont consommer plus, mais c'est leurs pouvoir d'achat qui les incitera. Vu la chèreté de la vie en Suisse, comme les loyers et les assurances qui ce répercutent sur toutes la chaîne c'est très loin d'être gagné.

  • Un lecteur le 13.10.2017 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Désinformation

    Quand Migros dit: (Celle-ci «a consulté tous les employés» pour qu'ils puissent donner leur avis.) laissez-moi douter de la vérité de cette info, j'ai travaillé à la Migros, on ouvrait certain soir jusqu'à 21 h. et on ne m'a jamais demandé mon avis, par contre on m'a bien fait comprendre que si je n'étais pas daccord il y en avait 200 qui était près pour prendre ma place ! Migros baissez vos prix démesurés le clients reviendrons même aux heures normales !

  • charimearien le 13.10.2017 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quand

    l'ouverture 24h sur 24. non parce que ça si j'ai des insomnies je serai ou aller flâner. Complètement idiot pour le client et sans tenir compte des familles des employer. Durweiller doit se retourner dans sa tombe.

    • Maria-Olga le 13.10.2017 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @charimearien

      Pourquoi pas 24 sur 24 avec des tournus ça se fait outre-Atlantique,il y aura toujours des gens intéressés par ce mode de travail.

    • charimearien le 15.10.2017 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Maria-Olga

      j'ai travaillé en horaire irrégulier cela n'est ce qu'il a de mieux pour une vie de famille. Mais y avait un salaire et des indemnités qui allaient avec. Aujourd'hui C'est tu te la coincé et tu bosse

  • Patrick Martin le 13.10.2017 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Habitudes bonnes ou mauvaises

    Juste comme mrmr le mentionne. Mes habitudes prises depuis des années était de m'arrêter après le travail pour boire un café et faire un tour à la Migros en Chamard. Juste pour changer les idées ou faire deux ou trois courses, j'y suis même reparti avec une TV ou autres grosses choses seulement en faisant mon petit tour. Mais là, depuis que le café est passé à 3fr.80 il y a quelques semaines. Pour le prix, je préfère m'arrêter dans un bistrot . Il n'y a plus de shopping, donc plus d'achat sur le coup. Les habitudes changent et des fois sur un petit détail.