Suisse

10 novembre 2017 08:17; Act: 10.11.2017 11:02 Print

SIX s'est désigné un nouveau patron

Jos Dijsselhof, 52 ans, aura pour tâche de chercher un partenaire pour les activités dans les cartes et terminaux de paiement.

storybild

Jos Dijsselhof était auparavant le responsable opérationnel d'Euronext à Amsterdam. (Photo: SIC)

Une faute?

Face à un environnement en mutation, SIX se réorganise en profondeur. Le groupe zurichois en charge de l'infrastructure de la place financière helvétique, qui s'est également trouvé un nouveau patron, va notamment céder sa part majoritaire dans le secteur des cartes et terminaux de paiement.

Dans un communiqué diffusé vendredi, SIX explique vouloir se concentrer sur les services d'infrastructure pour ses actionnaires, à savoir les opérations sur titres, le trafic des paiements et les informations financières. A la faveur de ce recentrage, qui doit s'achever au 2e trimestre 2018, le groupe n'apparaîtra plus que sous la marque SIX.

Né en 2008 de la fusion de SWX Group (Bourse suisse), Telekurs Group (informations et services financiers) et SIS Group (clearing), SIX est contrôlé par 130 établissements financiers, lesquels représentent aussi ses principaux utilisateurs. Credit Suisse et UBS en détiennent à eux seuls près de 30%.

L'environnement dans lequel évolue SIX depuis sa fondation a subi de profonds changements, explique l'entreprise basée à Zurich. Les changements technologiques, l'apparition de nouveaux concurrents ainsi qu'une réglementation accrue consécutive à la crise financière de 2007-2008 ont présidé aux mutations du secteur financier.

Nouvelles unités

Dans ce contexte, le conseil d'administration de SIX a entrepris en début d'année d'examiner en détail les besoins de ses clients et du marché. Les mesures décidées à l'issue de cet examen doivent permettre au groupe d'envisager d'accroître son efficacité et créer des effets de synergies.

Concrètement, les quatre unités d'affaires actuelles, soit la Bourse suisse (Swiss Exchange), les activités d'après négoce (Securities Services), celles du trafic des paiements ( Payment Services) et des informations financières (Financial Information) disparaîtront. Dès la mi-2018, SIX s'articulera autour de quatre nouveaux secteurs.

L'entreprise va ainsi regrouper toutes ses opérations de négoce et d'après-négoce dans un seul segment. Celui du trafic de paiements, se concentrera pour sa part sur la Suisse , alors que les travaux de mise en commun avec PostFinance des activités de factures électroniques et de recouvrement direct se poursuivront.

Au sein de l'unité Payment Services, le domaine des cartes, qui comprend l'acquisition des commerçants et le traitement international des cartes, sera détaché. SIX recherche désormais un partenaire stratégique pour ces affaires, que le groupe ambitionne de propulser comme un prestataire européen de premier plan.

Fonds de capital-risque

Le détachement du segment des cartes ne constitue pas une véritable surprise, SIX ayant confirmé à fin septembre évaluer plusieurs options pour sa division Payment Services, dont une cession partielle. Celles-ci intervient dans un secteur du paiement sans argent liquide en pleine mutation. Alors que la concurrence s'y est intensifiée, les marges sont désormais sous pression.

Dans le cadre de sa transformation, SIX se dotera également d'une unité d'affaires dans le domaine des données de référence. Le changement et les synergies qui en sont attendues doivent ici répondre aux exigences des établissements financiers.

SIX va enfin créer un nouveau segment dédié à l'innovation. Outre les propres projets du groupe en la matière, il dispose d'un fonds de capital-risque doté de 50 millions de francs afin de promouvoir les nouvelles technologies pour la place financière suisse. La nouvelle unité doit aussi favoriser le développement de services spécifiques pour les actionnaires intéressés. Des prestations qui pourront ensuite être autonomisées.

Spécialiste des projets de transformation

La mise en oeuvre de la réorganisation sera menée dès le 1er janvier prochain par Jos Dijsselhof, auquel le conseil d'administration a confié la direction générale de SIX. Agé de 52 ans, le Néerlandais, responsable opérationnel d'Euronext de mai 2014 à juin 2017, succédera à Urs Rüegsegger qui avait annoncé en mai dernier son départ pour la fin de l'année.

Economiste et spécialiste en sciences de l'informatique, M. Dijsselhof dispose d'une longue expérience de direction dans le secteur financier, celui-ci ayant assumé l'intérim à la tête d'Euronext en 2015. Au cours de sa carrière, qui l'a notamment mené dans les banques ABN Amro, Royal Bank of Scotland et ANZ Australia & New Zealand Banking Group, il a réalisé de nombreux projets de transformation.

(nxp/ats)