Lausanne

16 avril 2018 11:10; Act: 16.04.2018 11:54 Print

Start-up africaine primée à la finale Seedstars

Agrocenta est la lauréate 2018 de l'événement grâce à son modèle équitable de mise en relation directe des agriculteurs indépendants avec les clients.

storybild

Triomphe pour Francis Obirikorang, fondateur de Agrocenta. (Photo: Daniel Mitchell)

Une faute?

La start-up ghanéenne Agrocenta a convaincu jeudi dernier le jury du Seedstars Summit, événement clôturant la cinquième édition du Seedstars World. «Cela aura un énorme impact sur le futur et le succès de l’entreprise et ce sera l’occasion de bénéficier d’investissements, d’apprentissage et d’opportunités de croissance», s’est félicité son fondateur Francis Obirikorang.

Son entreprise s'est donné pour mission de connecter les agriculteurs indépendants directement aux consommateurs dans le but d’encourager le commerce équitable en Afrique. L'équipe d'Agrocenta est repartie de Lausanne avec une promesse d’investissement en capitaux propres pouvant atteindre jusqu’à 500'000 dollars de la part du fonds d’investissement de Seedstars.

Douze start-up avaient été sélectionnées par les investisseurs pour présenter rapidement leurs projets sur scène pour cette grande finale. Agrocenta a remporté les faveurs du jury composé de Benjamin Benaïm, Nikunj Jinsi et Theta Aye pour «le potentiel d’impact que la plateforme peut avoir sur la population africaine», a commenté Pierre-Alain Masson, cofondateur de Seedstars.

Après avoir organisé des compétitions locales pour dénicher les meilleures start-up des pays émergents dans plus de 65 pays en 2017, Seedstars avait invité les start-up finalistes au Seedstars Summit à Lausanne pour cette grande finale.

(laf)