économie suisse

09 avril 2013 10:43; Act: 09.04.2013 11:15 Print

Un röstigraben économique au 2e trimestre

Le deuxième trimestre de l'année devrait être celui de la reprise économique pour l'économie helvétique en général, mais la situation en Suisse romande devrait se dégrader.

Une faute?

L'économie helvétique poursuivra sa reprise au deuxième trimestre 2013, estime le CREA. La situation en Suisse romande devrait, en revanche, légèrement se dégrader avec un moral «morose» de la part des différents acteurs.

L'amélioration constatée au trimestre précédent se poursuit pour l'ensemble de la Suisse, selon le baromètre conjoncturel du CREA diffusé mardi. L'augmentation pour le deuxième trimestre est de 0,7 point et atteint 99,8 points.

Les craintes des industriels et des ménages sont en recul et semblent annoncer une reprise. Les exportateurs prévoient également une amélioration. Le tableau n'est cependant pas aussi favorable en Suisse romande, où l'appréciation de la situation par les industriels et les entrepreneurs «se dégrade sensiblement».

Le baromètre de l'Institut d'économie appliquée de l'Université de Lausanne se contracte ainsi pour la Suisse romande au deuxième trimestre 2013. Il s'établit à 98,9 points, en recul de 0,3 point.

Tous les cantons ne sont pas logés à la même enseigne. Genève enregistre une augmentation (0,7 point), alors que Vaud baisse légèrement (-0,1). La diminution est plus forte pour les autres cantons: Neuchâtel (-0,6 point), Fribourg (-0,8) et Valais (-1,6). Le Jura ne figure pas dans l'analyse parce que le canton ne produit plus certaines données, note le CREA.

(ats)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • anza le 09.04.2013 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tessin

    depuis quand les tessinois font parti du rostigraben. n importe quoi.

  • Bobleponge le 09.04.2013 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Weber!

    Pour le Valais, l'explication est simple, les Suisses ont accepté l'initiative Weber sur les résidences secondaires, ils en paieront les conséquences en indemnisant le canton du Valais pour les entraves à son économie via le principe de la péréquation. Et oui, au nom du fédéralisme on restreint les capacités économiques d'un canton, donc au nom de ce même fédéralisme, on passe à la caisse pour l'indemniser. Logique.

  • André le 09.04.2013 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mentalité

    La mentalité influence l'économie. Moi, romand né d'une mère alémanique je me sens toujours entre deux.

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 10.04.2013 15:42 Report dénoncer ce commentaire

    @Cookie - Socialisme

    Si mes souvenirs sont exacts, c'est Margaret Thatcher qui a dit : "Le socialisme s'arrête quand s'arrête l'argent des autres". Tellement vrai !. ABE. Cordialement à vous.

  • Morgarten le 09.04.2013 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    On se demande pourquoi ?

    Et c'est reparti : on nous relance dans le Röstigraben !. On se demande vraiment bien pourquoi (culture plus laxiste en Romandie ? Esprit "français" ? Trop de frontaliers ? Ou de nouveaux naturalisés ? Ou de planqués de l'extérieur ?). Pas de panique : tant que la Suisse-Alémanique sera majoritaire, il y aura toujours des sous à partager avec ceux qui en font moins. Et qui le savent !

  • anza le 09.04.2013 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tessin

    depuis quand les tessinois font parti du rostigraben. n importe quoi.

  • Hans Ruedi le 09.04.2013 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    Lard+Rosti

    Quand la Suisse romande se targue d'être plus socilal aux votations, ce qui les fait dire qu'il y a un röstigraben "mondialiste" contre "paysans UDC" pffff, maintenant on vois les résultats de cette politique du nivellement par le bas. Il ne faut pas votez la main sur le coeur, mais en connaissance de cause, et pour le bien de la collectivité. Donc jamais socialiste.

    • Gonzo le 09.04.2013 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Il Suffit

      A lire tes commentaires, si tu vis en Suisse Romande Ben retourne chez les Suisses Allemands et reste " dans ton pays"! Si tu y est déjà ben arrêtes de cracher sur le reste du pays et prônes une session vis à vis des régions latines vu qu'on est des tâches pour "ton" pays! J'ai bcp d'amis outre Sarine mais ils sont ouverts pour toute la Suisse! Si on est des freins à tes yeux, fais une initiative pour revenir à l' Helevetie primitive et devient un mercenaire pour défendre tes idées!! On a une belle démocratie!!! 4 langues, une p'tite Europe a Elle toute seule! Un exemple d'assimilation!!!!ABE

    • patagon le 10.04.2013 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      Pays émergents

      La Scandinavie est sociale-démocrate et se porte bien, le problème c'est la désindustrialisation partout en Europe, les gens des pays émergents semblent bien plus heureux et il manque même des bras ou la surpopulation règne en Chine, c'est malheureux pour l'Europe du Nord , qui peux être forte à l'avenir grâce à une bonne mentalité, croissance dans l'UE 2 à 3 % en Pologne Tchequie combien en Romandie 0,7 % c'est rien et les agriculteurs Suisses les plus heureux ils sont en Roumanie ...

  • Bobleponge le 09.04.2013 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Weber!

    Pour le Valais, l'explication est simple, les Suisses ont accepté l'initiative Weber sur les résidences secondaires, ils en paieront les conséquences en indemnisant le canton du Valais pour les entraves à son économie via le principe de la péréquation. Et oui, au nom du fédéralisme on restreint les capacités économiques d'un canton, donc au nom de ce même fédéralisme, on passe à la caisse pour l'indemniser. Logique.

    • jantrancéne le 09.04.2013 13:08 Report dénoncer ce commentaire

      Très juste Bobleponge

      Et dire que les alémaniques ne pourront même plus acheter à bon compte une résidence secondaire pour "se refaire" un peu de ce qu'ils devront verser au Valais au titre de la péréquation financière. En votant pour Weber, ils se sont mis un double autogoal. Fallait y penser avant de voter!!!

    • gagnant le 09.04.2013 13:13 Report dénoncer ce commentaire

      Ca me fait trop marrer

      Nous les Valaisans, nous avons pratiquement tous déjà un chalet qui va prendre de la valeur tout seul grâce à la rareté créée par l'acceptation de l'initiative Weber. Et en plus, notre canton va toucher dans le futur des montants encore plus élevés de la péréquation. On louera des studios aux Suisses allemands et on vendra nos chalet existants au prix fort aux étrangers. Elle est pas belle la vie! Merci Monsieur Weber.