Dumping salarial

24 novembre 2012 13:18; Act: 24.11.2012 13:36 Print

Unia insiste pour la responsabilité solidaire

Les quelque 120 participants à l'assemblée des délégués du secteur Arts et métiers d'Unia, rassemblés samedi à Berne, ont réaffirmé leur demande d'un régime obligatoire de responsabilité solidaire.

storybild

Unia a déposé mardi à la Chancellerie fédérale une pétition munie de 27'318 signatures contre le dumping salarial. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Un tel instrument permettrait d'éviter la mise en péril de la libre circulation des personnes. «Chaque jour ou presque, les travailleurs des métiers de l'artisanat constatent à quel point le dumping salarial se répand et menace leurs propres salaires», déplore Unia dans un communiqué. Le syndicat juge «scandaleux» que des entreprises puissent sous-traiter leurs commandes à prix cassé et s'enrichir au passage.

«Les délégués ont appris avec satisfaction que les associations patronales du secteur des arts et métiers sont elles aussi acquises à la cause de la responsabilité solidaire», écrit Unia. Sans cela, la libre circulation des personnes avec l'UE est en danger, puisqu'elle ne serait plus acceptable par les travailleurs au vu de ses effets négatifs.

Pétition remise

Unia a déposé mardi à la Chancellerie fédérale une pétition munie de 27'318 signatures contre le dumping salarial. Elle demande ainsi au Conseil national d'approuver en décembre l'introduction d'un régime obligatoire de responsabilité solidaire.

Le Conseil des Etats a accepté lors de la session de septembre de renforcer la responsabilité solidaire de l'entrepreneur suisse envers ses sous-traitants européens. Le Conseil fédéral préconise également cette mesure.

(ats)