Assurances

13 septembre 2017 09:57; Act: 13.09.2017 09:57 Print

Vaudoise Assurances subit un repli

L'assureur vaudois a vu son bénéfice perdre un peu plus de 2 millions au premier semestre.

storybild

Les recettes des assurances-vie continuent de se tasser. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Une faute?

Vaudoise Assurances affiche une performance en repli à l'issue des six premiers mois de 2017. Malgré une légère progression de ses revenus, l'assureur vaudois a vu son bénéfice net se contracter à 57,9 millions de francs, contre 60,2 millions un an auparavant.

Considérés dans leur ensemble, les revenus des primes émises ont augmenté en l'espace d'un an de 710,7 à 712,3 millions de francs, indique mercredi la compagnie établie à Lausanne. Dans les affaires principales d'assurance dommages, le volume des primes s'est étoffé légèrement, soit de 0,6%, à 673,3 millions.

Segment principal des affaires non vie, l'assurance véhicules a vu ses primes s'étoffer de 2,6%, alors que celui des couvertures de personnes et de responsabilité civile a subi un tassement de 1,5%. Vaudoise Assurances explique cependant que le tassement reflète sa volonté de se concentrer sur la rentabilité et une politique de souscription sélective.

L'assureur des rives du Léman note encore avoir accru ses revenus de 4,8% en Suisse alémanique, fruit des efforts consentis ces dernières années pour son expansion outre-Sarine. Sur la période sous revue, la charge des sinistres s'est montée à 295,7 millions de francs, contre 312,8 millions un an auparavant.

Repli continu des affaires vie

La sinistralité a diminué dans l'assurance véhicules, les autres affaires dommages présentant une légère hausse et celles de responsabilité civile une croissance plus marquée. A fin juin, le ratio combiné, soit le rapport entre les coûts et les dommages d'une part, ainsi que les primes, d'autre part, s'est amélioré, fléchissant de 3,1 points de pourcentage à 96,8%.

Quant aux affaires vie, elles ont vu leurs recettes poursuivre le tassement, reflet d'un contexte économique jugé difficile sur le marché des capitaux et de taux d'intérêt demeurant «extrêmement bas». L'encaissement s'est ainsi contracté de 6,2% à 39 millions de francs.

A fin juin, Vaudoise Assurances affichait des fonds propres de 1,66 milliard de francs, un montant supérieur de 0,9% à celui présenté douze mois auparavant. Cité dans le communiqué, le directeur général du groupe, Philippe Hebeisen, a jugé la performance solide, compte tenu d'un contexte qui se «complexifie» pour la branche en Suisse.

«La progression mesurée de primes et le retour à une sinistralité maîtrisée correspondent à la volonté du groupe de privilégier une croissance rentable», a-t-il poursuivi. Evoquant la suite de l'exercice, l'entreprise se veut optimiste, tout en faisant preuve de modération.

Résultat attendu à un bon niveau

Sans donner davantage de prévisions chiffrées, Vaudoise Assurances escompte pour la suite de l'exercice un résultat inférieur à celui de l'an dernier. La performance devrait néanmoins «se maintenir à un bon niveau».

(nxp/ats)