Isolation électrique

13 mars 2018 10:48; Act: 13.03.2018 10:59 Print

Von Roll a bien réduit sa perte l'an dernier

La réduction des coûts et l'amélioration de la productivité portent leurs fruits pour le groupe soleurois qui voit son déficit fondre.

storybild

Von Roll se rapproche des chiffres noirs. (Photo: Keystone/Archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Poursuivant son recentrage, Von Roll a pu réduire sa perte l'an dernier. Après un débours de 30,29 millions de francs en 2016, le spécialiste soleurois des produits d'isolation électrique et industrielle a pu ramener son déficit net à 4,8 millions l'année passée.

L'évolution s'est révélée encore plus favorable au niveau opérationnel, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) renouant avec les chiffres noirs, écrit mardi l'entreprise établie depuis l'été dernier à Breitenbach (SO). L'EBIT s'est ainsi hissé à 4,47 millions de francs, contre une perte de 17,33 millions en 2016.

Le retour dans les chiffres noirs reflète notamment l'optimisation des activités de distribution, l'amélioration de la productivité et la réduction des coûts, notamment ceux de matières premières. D'autre part, le groupe qui a quitté Au/Wädenswil (ZH) en milieu d'exercice, a poursuivi son désengagement d'activités annexes porteuses de pertes.

Dans le cadre de l'installation de son siège à Breitenbach, Von Roll a modernisé les immeubles et l'infrastructure du site soleurois. L'opération a permis de simplifier la gestion administrative, tout en favorisant la collaboration entre les diverses fonctions au sein du groupe.

Cession d'un site américain

Lancé en début d'exercice, le programme visant à réduire les coûts liés aux achats et à la production s'est développé de manière favorable. Des économies sensibles en sont attendues cette année. En parallèle, Von Roll a aussi pu optimiser ses processus de production, à la faveur de la mise en service de nouvelles machines à laminer sur ses sites européens et américains.

Dans le cadre de son recentrage, le groupe soleurois s'est séparé l'an dernier d'un de ses quatres sites aux Etats-Unis, Von Roll Austral à Douglasville dans l'Etat de Géorgie. Deux autres usines américaines, à savoir celles de Schenectady et de New Haven, ont été regroupées.

Ces mesures ont de plus vu leurs premiers effets renforcés par l'évolution favorable de la conjoncture. Le chiffre d'affaires a ainsi progressé de 4,1%, à 332,36 millions de francs. Les entrées de commandes ont quant à elles progressé de 2,8% à 336,14 millions.

Les deux unités du groupe, soit Von Roll Insulation, active dans l'isolation électrique, et Von Roll Composites, spécialisée dans les matériaux et les câbles, ont affiché des revenus en hausse. Les ventes de la première unité ont augmenté de 3,5%, à 228,66 millions de francs, alors que celles de la seconde se sont étoffées de 5,4%, à 103,5 millions.

Effectif en baisse

Les autres activités ont vu leurs revenus quasiment quadrupler à 179'000 francs, contre 46'000 francs en 2016. Reflet des désengagements intervenus au cours de 2017, l'effectif du groupe a fondu l'an dernier de près de 10%, passant de 1703 à 1536 collaborateurs a temps plein.

Pour l'exercice en cours, Von Roll entend poursuivre son recentrage sur son coeur de métier et réduire les dernières sources de pertes. Le groupe soleurois, qui ne fournit aucune prévision chiffrée, vise aussi le gain de parts de marché avec ses produits actuels et les nouveautés en développement.

(nxp/ats)