Paid Post

19. September 2016 07:00; Akt: 17.09.2016 17:29 Print

Tirer parti des algorithmes

«Les clients ayant acheté cet article ont également acheté...»: toute personne qui, dans un processus d’achat en ligne, tombe sur ce message sait que le Big Data a encore frappé. Mais quelles implications se cachent derrière cette technologie et comment l’utiliser?

storybild

Une analyse de données permet de proposer le bon produit. (Bild: postfinance)

Zum Thema
Fehler gesehen?

Grâce à l’énorme volume de données disponible aujourd’hui, le Big Data joue désormais un rôle dans de nombreux domaines de la vie: il permet de mieux gérer la circulation sur les routes, de recevoir des propositions de produits adaptées à son comportement d’achat en ligne et, dans le cadre de services de rencontres, génère des recommandations basées sur le profil personnel souhaité. Mais les grands distributeurs utilisent eux aussi le Big Data au moyen de cartes client qui prennent notamment la forme de coupons personnalisés.

Qu’est-ce que le Big Data?
En résumé, le Big Data n’est rien d’autre que la récolte, l’analyse et l’évaluation de grandes quantités de données en fonction d’algorithmes, dans le but d’identifier de nouveaux modèles, des similitudes, des relations logiques ou des différences et, dans le cas des entreprises, de fournir des offres parfaitement adaptées aux clients. Si une personne achète fréquemment des billets de cinéma, lui proposer un bon pour une entrée de cinéma à prix réduit serait tout à fait opportun. Les processus de calcul nécessaires dans ce cas sont aujourd’hui possibles, car les nouvelles technologies ont rendu l’enregistrement et l’analyse de gros volumes de données moins coûteux et moins chronophages.

Qu’en est-il de la vie privée et de la protection des données?
Le Big Data apporte son lot d’avantages, mais fait naître également des doutes, en particulier en matière de protection de la vie privée. Ainsi, le consommateur se demande si les données sont utilisées dans un but précis ou mises en relation avec d’autres. Il se demande aussi s’il peut être totalement sûr que ses données ne tomberont pas dans les mains de sociétés tierces et si elles sont suffisamment anonymisées.

A quoi devons-nous veiller?
Si, en tant que clients, nous nous trouvons confrontés à la décision d’utiliser des cartes client ou des programmes de fidélité utilisant le Big Data, nous devons pouvoir répondre aux questions suivantes par l'affirmative: l’approbation du client est-elle demandée et a t-il la possibilité de retirer son accord à tout moment? Le client sait-il exactement dans quel but et dans quelle mesure les données sont utilisées? S’agit-il même d’une entreprise tenue par la loi de garantir la confidentialité des données client, comme une banque par exemple? Tous ces aspects rendent un prestataire digne de confiance en matière de vie privée et de protection des données.

(thw/20 Minuten)