RFID

05. Mai 2013 07:00; Akt: 03.05.2013 23:51 Print

Des cartes de crédit avec puce radio

Payer par carte de crédit sans avoir à signer ni à saisir de NIP: c'est possible grâce à une puce sans contact.

storybild

Si les besoins des clients sont suffisamment importants, les cartes de crédit et de débit PostFinance seront également équipées de puces radio. (Bild: postfinance)

Zum Thema
Fehler gesehen?
Fehler beheben!
Senden

L'acronyme RFID signifie «Radio Frequence IDentification» (identification radiofréquence). Près de 800 000 cartes de crédit équipées de ces puces RFID sont déjà en circulation en Suisse. Si une carte de crédit est équipée du système RFID, plus besoin de la passer dans un lecteur à chaque paiement: il suffit de tenir la monnaie plastique à proximité du terminal de paiement sur lequel les données sont lues. Pour les montants inférieurs à 40 francs, il n'est pas nécessaire de saisir son NIP ni de signer. A l'étranger, la limite se situe à 25 euros ou 25 dollars. Jusqu'à présent, il est possible d'utiliser ce mode de paiement en Suisse dans environ 1000 points de vente Valora (K-Kiosk, Avec et Press & Photos), 150 restaurants de la chaîne McDonald's, ainsi que dans d'autres magasins de plus petite taille (situation en janvier 2012).

Aussi disponible chez PostFinance

A ce jour, les cartes de crédit existent en Suisse chez Visa et Mastercard. Elles sont désignées respectivement par les noms "payWave" et «PayPass». «ExpressPay» d'American Express n'existe pas encore en Suisse.  PostFinance fait aussi appel aux cartes équipées du RFID. Les cartes de crédit Mastercard avec technologie sans contact sont déjà disponibles, les cartes de crédit de Visa suivront au cours de l'année 2013. La PostFinance Card reste sans RFID jusqu'à nouvel ordre.

Le skimming est impossible

Payer des petits montants sans code de sécurité ni signature, cela peut sembler un gain de confort, mais également un grand pas en arrière du point de vue de la sécurité: on peut imaginer qu'une personne se serve d'un lecteur ingénieusement placé ou même d'un lecteur portable pour voler directement dans la poche, littéralement, l'argent d'un détenteur de carte naïf. Selon la société Viseca qui fabrique les cartes, il est toutefois impossible de lire illégalement les données de la puce par ondes radio afin de payer ultérieurement avec une fausse carte. Le skimming n'est pas possible avec les transactions sans contact. Avec ce type de fraude, il faut en effet lire le code-barres, ce qui n'est possible qu'avec un contact physique.

Désactivez la puce RFID

Ceux qui ne font cependant pas confiance au système de paiement sans contact peuvent se rabattre sur une carte de crédit sans puce radio. Il existe un autre moyen très facile d'interrompre la fonction sans fil: protéger la carte par une feuille de cuivre ou d'aluminium quand elle n'est pas utilisée.

Plus d'informations sur l'offre de cartes de crédit de PostFinance

(thw/20 Minuten)