Paid Post

20. März 2017 07:00; Akt: 16.03.2017 21:31 Print

Les métiers de l’informatique sont de plus en plus exigeants

La transformation numérique bouleverse notre mode de travail et change les profils professionnels, notamment dans le domaine des TIC. Plus que jamais, on recherche des esprits brillants.

storybild

Lagilité au travail est souhaitée. (Bild: postfinance)

Zum Thema
Fehler gesehen?

Aujourd’hui, toutes les grandes entreprises suisses sont confrontées à la transformation numérique. Comment automatiser les processus, quelles données permettent l’introduction de nouveaux modèles commerciaux et comment intégrer l’interface vers le client sur le smartphone?

La croissance des entreprises informatiques est supérieure à la moyenne
Les entreprises du domaine des TIC qui répondent à ces questions par des solutions rapidement réalisables ont une longueur d’avance sur le marché. Comme le montre une étude réalisée par les journaux «Le Temps» et «Handelszeitung», leur croissance est supérieure à la moyenne: dans le classement des 55 sociétés à forte croissance, près de la moitié sont des entreprises informatiques.

La transformation numérique fait évoluer les professions
Par conséquent, des spécialistes compétents en informatique sont recherchés sur le marché du travail. Mais les informaticiens qui souhaitent progresser dans ce métier ne peuvent pas se reposer sur leurs lauriers: les profils professionnels évoluent rapidement, au rythme de la transformation numérique.

Mise en valeur des testeurs
«Agilité» est la formule magique visant à secouer les processus habituels pêle-mêle et à les réorganiser. Définir les exigences, établir un code, tester, mettre en service: ce rituel appartient désormais au passé. Michael Perrig, testeur chez PostFinance, fait preuve d’enthousiasme quant aux méthodes de projet agiles: «Jusqu’à présent, les testeurs ne constituaient pas le groupe professionnel le mieux considéré au sein du service informatique. Le prestige revenait avant tout aux développeurs. Maintenant, nous avons d’emblée notre place dans les réunions avec les analystes de gestion et les développeurs et échangeons avec eux.»

Augmentation des exigences
Mais le métier de Michael Perrig devient de plus en plus exigeant: «Le testeur doit comprendre les activités commerciales. Il doit disposer des connaissances d’un ingénieur tout en maîtrisant l’architecture informatique. Le testeur doit penser à l’échelle de l’entreprise et comprendre les processus de bout en bout. Et son plan de carrière est plus ardu.»

Des génies pour les services bancaires
PostFinance offre à des informaticiens motivés comme Michael Perrig la possibilité de se perfectionner, sans pour autant empiéter sur leur temps libre et leur vie familiale. L’établissement financier se transforme en une «Digital Powerhouse», un véritable défi pour les esprits brillants des TIC.

Testez maintenant vos connaissances en informatique
Challenge the future – avec PostFinance

(thw/20 Minuten)