Paid Post

28. August 2017 07:00; Akt: 25.08.2017 08:20 Print

Protection contre les tentatives d’escroquerie

Les cybercriminels tentent de plus en plus d’accéder aux ordinateurs et aux services bancaires en ligne au moyen d’e-mails ou d’appels frauduleux. Quelques mesures simples permettent de se protéger efficacement contre ces tentatives d’escroquerie.

storybild

Conseils de protection contre les tentatives descroquerie. (Bild: postfinance)

Zum Thema
Fehler gesehen?

La cybercriminalité est devenue un secteur lucratif. Ainsi, des organisations professionnelles trouvent régulièrement de nouvelles méthodes pour escroquer de l’argent. Elles essaient d’accéder aux données de manière ciblée par des appels téléphoniques et des e-mails. Pour y parvenir, tous les moyens sont bons. Les clients des banques ne sont pas non plus épargnés. Par exemple, un e-mail de phishing invitant le destinataire à s’enregistrer dans un nouveau système de notification de PostFinance circule actuellement. Par ailleurs, il arrive parfois que des prétendus collaborateurs de support appellent des clients et prétextent devoir effectuer une vérification à distance de la sécurité de leurs identifiants privés, notamment ceux de leur compte e-banking. Par ce subterfuge, des ordres de paiement abusifs sont déclenchés.

Comment se protéger contre les tentatives d’escroquerie?
La protection contre de telles attaques requiert peu d’efforts: le mieux est de supprimer les e-mails avec des «indications urgentes de sécurité». Aucune banque n’envoie ce genre d’e-mails, et encore moins pour demander un login. En outre, il ne faut en aucun cas ouvrir les pièces jointes ou les liens contenus dans ces messages. Il est par ailleurs recommandé de mettre immédiatement fin aux appels de «sociétés de logiciels» qui prétendent apporter leur aide pour l’e-banking et de ne télécharger sous aucun prétexte des logiciels, et ce, même à des fins d’assistance. Pour finir, le conseil à retenir absolument est de toujours garder secrets les données d’utilisateur pour l’e-banking et les mots de passe. Les établissements bancaires sérieux ne demandent jamais de se connecter à l’e-banking ni les éléments de sécurité.

Les éléments de sécurité de PostFinance
PostFinance propose des éléments de sécurité permettant d’identifier l’expéditeur. Lorsqu’un symbole de sceau est affiché dans les e-mails, cela confirme qu’ils comportent une signature numérique. PostFinance n’envoie que des e-mails signés numériquement. Si le sceau manque, il s’agit d’une tentative d’escroquerie. En outre, l’affichage vert de «PostFinance SA» dans la barre d’adresse du navigateur permet de savoir que l’on est connecté à e-finance de manière sûre. S’il est bien présent, l’utilisateur est effectivement en lien avec PostFinance.

Mieux vaut prévenir que guérir
En cas de doute concernant l’authenticité d’un appel, d’un e-mail ou du login de l’e-banking, il est possible de s’adresser directement à l’entreprise concernée. Chez PostFinance, le Contact Center se tient à disposition au 0848 888 710 (en Suisse max. CHF 0.08/min.).

(thw/20 Minuten)