Sinclair dans «Nouvelle Star»

26 février 2013 07:39; Act: 26.02.2013 07:39 Print

«C'est de la rigueur, jamais de la méchanceté»

par Serge Bressan, Paris - Le jour de la finale est déjà arrivé pour «Nouvelle Star». L'occasion de revenir, avec Sinclair, sur cette première saison à la sauce D8.

storybild

Cyril Hanouna (derrière) avec tout le jury de l'émission.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Au départ, l’automne, ils étaient 7'000. Ils étaient venus aux castings, persuadés tous d’être la «Nouvelle Star». Ce mardi en fin de soirée à Issy-les-Moulineaux et en direct sur D8, on connaîtra qui, de Sophie-Tith ou de Florian, sera la «Nouvelle Star» 2013.

Dans le jury, Sinclair. A 42 ans, il participe pour la deuxième fois à l’émission et avoue attendre cette finale «avec une folle impatience». Rencontre.

Nous y voilà enfin à cette finale de «Nouvelle Star». Le membre du jury que vous êtes a bien un favori?
Mais tout juré ne révèle jamais son favori! Alors, je ne vais pas déroger à la règle...

Vous êtes fidèle à votre image télé dans cette émission: grognon, méchant...

Tant durant les castings que pendant les prime, je veux seulement reconnaître les intentions artistiques. L’exigence que j’impose, c’est celle que tout le monde impose quand il va au restaurant. Que ce qu’on apporte dans l’assiette soit bon. Et ça, pour moi, c’est juste de la rigueur, jamais de la méchanceté! Avec moi, les candidats comprennent pourquoi ça ne va pas. Et c’est comme ça, j’en suis convaincu, qu’on avance.

Vous avez été juré de «Nouvelle Star» pour M6 et cette année pour D8. Quelles sont les différences?
Fondamentalement, il n’y a pas de grande différence. Si, en fait, sur D8, c’est très beau à l’image. Et puis, cette année, ça a été plus artistique dans le choix des chansons. Il faut bien l’avouer, l’émission sur M6, ça a été un moment difficile : il y avait un vrai problème, le choix du public n’était pas raccord avec notre travail et nos choix à nous, le jury...

Le niveau global a semblé aussi très relevé, cette année...
Je crois que nous, les quatre membres du jury (ndlr: avec Maurane, André Manoukian et Olivier Bas), avons fait un bon boulot pendant les castings. Donc, on a une finale puissante. Durant toute l’aventure, des personnages, on a eu que ça! Et là, ce soir, on a les deux personnages qui, déjà lors des castings, se dégageaient du lot. Sophie-Tith et Florian, ce sont deux personnages très modernes. Elle n’a que 16 ans et on voit bien que c’est déjà une artiste majeure. Elle a quelque chose d’exceptionnel. Quant à Florian, c’est un personnage hors norme. Et c’est certain qu’on les retrouvera très vite après cette finale…