Jesta de «Koh Lanta»

10 mai 2017 09:27; Act: 10.05.2017 22:08 Print

«On se fait racketter et en plus on doit se taire?»

La finaliste de la 16e saison de l'émission et son chéri ont dû s'acquitter d'une amende pendant leurs vacances. Elle est «révoltée».

Sur ce sujet
Une faute?

«Je suis d'accord pour respecter les règles dans un pays étranger, c'est tout à fait normal. Cependant, je dis non au racket et à la corruption», a scandé Jesta, finaliste en 2016 de la 16e saison de «Koh-Lanta». En vacances avec son chéri Benoît en Malaisie, qui avait décroché le titre de vainqueur dans le même programme, elle a eu une mauvaise surprise pendant son séjour.

La Française a raconté sa mésaventure sur Snapchat. Son histoire, relayée par «Voici», indique que les vacanciers ont fumé une cigarette. Sauf que cela était interdit. Ils ont donc été conduits au poste de police et ont dû verser une amende s'élevant à 200 euros chacun (l'équivalent de 219 francs).

Ce qui a particulièrement énervé la brune: «Je suis révoltée et superénervée contre ce pays, s'est-elle lâchée sur Instagram. On est des touristes donc on se fait racketter et en plus on doit se taire? Non!» De toute évidence, la Toulousaine a jugé la mesure et la sentence injustifiées. Benoît et elle ont quitté le territoire et poursuivent leur tour de l'Asie. Ils viennent d'arriver à Bali.


(and)