Washington

16 février 2017 11:42; Act: 16.02.2017 13:21 Print

Ashton Kutcher les larmes aux yeux au Sénat

L'acteur a livré un discours émouvant devant la Commission des affaires étrangères au sujet de l'esclavage des enfants.

Le discours de l'acteur devant le Sénat
Sur ce sujet
Une faute?

Devant le Sénat américain, Ashton Kutcher a demandé que les autorités fassent tout leur possible pour mettre un terme aux abus sexuels sur les enfants. L'acteur de 39 ans, père de deux enfants de 2 mois et 2 ans, s'est exprimé en sa qualité de cofondateur de l'organisation Thorn, dont le but est d'aider à la lutte contre le trafic d'êtres humains grâce à la technologie. Il a notamment parlé de ce qu'il avait découvert dans le cadre de son travail avec l'organisation, en collaboration avec le FBI.

«J'ai vu des choses que personne ne devrait jamais voir. J'ai vu une vidéo d'une enfant du même âge que la mienne violée par un Américain qui faisait du tourisme sexuel au Cambodge. Elle était tellement conditionnée par son environnement qu'elle pensait qu'il s'agissait d'un jeu», a-t-il dit, proches des larmes.

Il a ajouté qu'il avait reçu un appel à l'aide du Département de la sécurité intérieure des Etats-Unis pour retrouver une fillette de 7 ans qui était abusée sexuellement depuis trois ans. «Un acteur et sa fondation étaient la dernière ligne de défense», s'est-il insurgé.

Thorn, fondée en 2010 par Ashton Kutcher et son épouse de l'époque, Demi Moore, crée des logiciels permettant de combattre le trafic d'êtres humains et l'exploitation sexuelle des enfants. L'acteur prend son rôle de président de la fondation et de papa très au sérieux. «Je crois qu'il est de mon devoir de défendre le droit des enfants à trouver le bonheur et de leur assurer une société et un gouvernement qui fassent de même», a-t-il conclu.

(jfa)