Etats-Unis

13 juin 2014 14:29; Act: 13.06.2014 14:38 Print

Bieber va apprendre à gérer sa colère

Le Canadien devrait s’en sortir avec une amende et un cours de gestion de la colère après avoir été accusé de conduite sous influence.

Voir le diaporama en grand »
17.11 Justin Bieber est convoqué par un juge de Buenos Aires pour l'agression présumée d'un paparazzi à la sortie d'une discothèque, lors d'une tournée en Argentine. 08.09 Le ministère public a abandonné lundi les poursuites contre le chanteur canadien pour agression supposée d'un chauffeur de limousine à la fin 2013. 23.04.2014 Justin Bieber a à nouveau fait parler de lui mercredi, en provoquant un scandale, après avoir publié une photo du sanctuaire controversé Yasukuni de Tokyo, perçu en Chine et Corée comme le symbole du militarisme nippon passé. 30.01 Justin Bieber avait fumé du cannabis avant son arrestation à Miami, le 23 janvier, pour conduite dangereuse et sous l'influence de l'alcool ou de drogues, selon des examens préliminaires. Il avait également pris des comprimés de Xanax. 29.01 Justin Bieber a été inculpé mercredi soir à Toronto de coups et blessures volontaires pour sa participation présumée dans l'agression d'un chauffeur en décembre, a annoncé la police canadienne. Vendredi 24 janvier 2014, Justin Bieber a posté ces deux photos sur Instagram. Le Canadien (à g.) compare sa sortie de détention avec celle de Michael Jackson en 2004. Les deux stars sont toutes deux montées sur le toit de leur véhicule pour saluer leurs fans. Bieber a écrit: «Que peuvent-ils dire de plus?» L'arrestation de Justin Bieber pour conduite dangereuse, jeudi dernier, serait-elle la boulette de trop pour le jeune chanteur? Une pétition réclame désormais son expulsion pure et simple du territoire américain, relève le site pour demander que la carte verte de Bieber soit révoquée. La Maison-Blanche devra se pencher sur la pétition demandant l'expulsion de Justin Bieber vers le Canada. Le 29 janvier, le texte comptait 103'000 signatures sur le site internet We The People de la Maison-Blanche. L'idole des adolescentes a été arrêté jeudi à Miami pour conduite dangereuse et en état d'ébriété au volant d'une Lamborghini décapotable. Il avait été libéré quelques heures plus tard moyennant le paiement d'une caution. Ses fans ont fait le pied de grue devant la prison floridienne en attendant sa sortie. Justin Bieber, idole des adolescentes et habitué des unes de la presse people, enchaîne les frasques depuis plusieurs mois.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans deux semaines, Justin Bieber devrait pouvoir oublier définitivement son arrestation en janvier dernier dans les rues de Miami. Selon TMZ, le chanteur va plaider coupable de conduite dangereuse et éviter ainsi une condamnation pour conduite sous influence, refus de coopérer, conduite sans permis valable ainsi qu’une mise à l’épreuve de plusieurs années. Il aurait dû comparaître devant une cour le 7 juillet prochain, mais un arrangement a été trouvé.

Des sources proches du dossier ont déclaré au site américain que Bieber allait payer une amende et suivre un cours de gestion de la colère.

TMZ explique qu’avant de parvenir à cet accord avec le juge, les avocats du Canadien de 20 ans ont dû batailler ferme. Le juge voulait en effet que le chanteur produise et joue dans un spot de prévention contre la consommation de drogue, ce que les défenseurs de Bieber ont trouvé inapproprié.

Ils ont en outre réussi à convaincre le magistrat de ne pas obliger leur client à suivre des cours sur la consommation de drogues et d’alcool, car selon eux cela serait revenu à admettre que le Canadien a un problème. Or, pour eux, ce n’est absolument pas le cas.

(jfa)