Confidences

11 janvier 2013 14:51; Act: 11.01.2013 15:38 Print

Virginie Lemoine: «Mon père me terrorisait»

par Ludovic Jaccard - La comédienne parle pour la première fois de son enfance difficile. Son papa la violentait...

storybild

L'humoriste de 51 ans a été protégée et élevée par son grand frère. (photo: AFP/Christian Alminana)

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Derrière son humour potache, Virginie Lemoine, 51 ans, cache un passé douloureux: son père était un homme violent avec elle.

La comédienne française en a parlé pour la première fois sur France Info, face au journaliste Philippe Vandel. Alors que celui-ci constatait que de nombreux humoristes choisissaient ce métier pour pallier des différences physiques ou morales, il lui a demandé pourquoi elle s'était aussi réfugiée dans l'humour. «Ma différence, moi je l’ai connue à l’adolescence. J’ai perdu ma mère enfant. Mon père était absolument incapable de nous élever. A l’heure actuelle, on lui aurait retiré la garde de ses enfants. Dans les années 70, les parents violents, on n’y faisait pas très très attention», lui a expliqué Virginie.

Surpris par cette révélation, l'animateur lui demandé si son père était violent. «Très», a répondu Virginie. Le chroniqueur lui a alors demandé comment se traduisait la violence de son père. «Par des coups, c’était terrible. J’étais terrorisée par mon père», a-t-elle avoué.

Heureusement, dans son malheur, Virginie a pu compter sur un précieux soutien: son grand frère. Il l’a d’abord protégée des crises de violence de leur paternel, avant de s'occuper de son éducation. «Je voudrais témoigner que c'est mon frère aîné qui m'a élevée, il est homosexuel et je pense que je lui dois tout. Si j'ai une vie construite, je la lui dois», souligne-t-elle.