New York-Vermont

13 décembre 2012 11:34; Act: 13.12.2012 11:44 Print

Accusés d’avoir voulu tuer et castrer Bieber

Depuis sa prison, un homme obsédé par le chanteur canadien a engagé deux personnes pour le tuer et l'émasculer. Les meurtriers en puissance ont été arrêtés.

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen
Le reportage diffusé sur la chaîne KRQE. En grand format sur notre portail vidéo Videoportal
Sur ce sujet
Une faute?

Justin Bieber a eu chaud! Le mois dernier, la police a arrêté deux hommes qui prévoyaient de tuer et castrer la star après l’un de ses concerts à New York. Selon le site krqe.com, qui a révélé l’information, Mark Staake et son neveu, Tanner Ruane, avaient été engagés par Dana Martin, un Américain purgeant actuellement deux peines de prison à vie pour viol et meurtre. Selon krqe, Martin est totalement obsédé par le jeune chanteur, il aurait même un tatouage à l’effigie du jeune homme sur sa jambe.

D’après les autorités, Staake et Ruane étaient supposés enlever Bieber et son garde du corps à la sortie de l’un de ses shows au Madison Square Garden pour ensuite les étrangler avec des liens en cachemire et les castrer. Fort heureusement, les deux hommes ont été arrêtés avant de pouvoir commettre leur forfait.

Martin s'est dénoncé à la police

Mark Staake a été appréhendé dans le Vermont. Il était recherché par la police pour d’autres délits. Mais le plus surprenant reste la manière dont les policiers ont appris ce qui se tramait contre Justin Bieber et son garde du corps. C’est Dana Martin lui-même qui leur a tout dit, sans que l’on connaisse les raisons de ses aveux. Les autorités ont ensuite eu accès à des appels entre Martin et Ruane, dans lesquels le second déclarait être déçu de ne pas pouvoir commettre les meurtres.

En se rendant à l’appartement de Ruane pour l’arrêter, les policiers ont trouvé des liens en cachemire, prouvant qu’il avait bien l’intention de s’en prendre au chanteur canadien et à son garde du corps.

Scooter Braun, le manager de Bieber, a déclaré à «Us Weekly» que son équipe prenait toutes les précautions pour protéger et assurer la sécurité du chanteur et de ses fans.

(jfa)