Carnet noir

06 décembre 2017 13:14; Act: 07.12.2017 06:34 Print

Johnny, poches percées et démêlés fiscaux

Johnny s'est éteint à 74 ans. Les questions d'argent l'ont poursuivi toute sa vie. Amateur de voitures et de motos, il menait grand train.

Voir le diaporama en grand »
La rue était noire de monde durant l'hommage rendu à Johnny dans l'église de la Madeleine à Paris. (samedi 9 décembre 2017) La place de la Madeleine a accueilli des centaines de milliers de fans de Johnny durant l'hommage qui lui était rendu dans l'église de la Madeleine à Paris. (samedi 9 décembre 2017) Des fans venus de toute la France ont accompagné Johnny durant l'hommage national. (samedi 9 décembre 2017) La dépouille de Johnny part de l'église de la Madeleine après les lectures de texte par Jean Réno, parrain d'une des filles de Johnny, Jade, Line Renaud ou encore Patrick Bruel pour ne citer qu'eux. (samedi 9 décembre 2017) Devant l'église de la Madeleine, durant l'hommage. (samedi 9 décembre 2017) Laetitia Hallyday et ses deux filles auprès du cercueil de Johnny dans l'église. (Samedi 9 décembre 2017) Les deux anciennes épouses de Johnny Hallyday, Nathalie Baye et Sylvie Vartan (de gauche à droite), devant le portrait du chanteur. (Samedi 9 décembre 2017) Le cercueil de Johnny Hallyday entre dans l'église de la Madeleine à Paris. (Samedi 9 décembre 2017) De gauche à droite, le président français Emmanuel Macron, Laura et David Hallyday, ainsi que Brigitte Macron. (Samedi 9 décembre 2017) Le cercueil de Johnny Hallyday devant son épouse Laeticia et ses enfants, David, Laura, Jade et Joy. (Samedi 9 décembre 2017) Brigitte Macron embrasse les deux fillettes de Johnny Hallyday, Jade et Joy. (Samedi 9 décembre 2017) Des centaines de milliers de personnes sont venus rendre un dernier hommage à leur idole. (samedi 9 décembre 2017) La place devant l'église de la Madeleine est noire de monde. (samedi 9 décembre 2017) L'église de la Madeleine. (samedi 9 décembre 2017) Nolwenn Leroy, Jean-Louis Aubert et Bernard Montiel arrivent à l'église de la Madeleine pour l'hommage à Johnny. (samedi 9 décembre 2017) Quelque 700 motards accompagnent la dépouille de Johnny jusqu'à l'église de la Madeleine. (samedi 9 décembre 2017) L'église de la Madeleine.(samedi 9 décembre 2017) Une des couronnes funéraires pour Johnny.(samedi 9 décembre 2017) Le départ de la dépouille de Johnny. (samedi 9 décembre 2017) Les Champs Elysées devraient être noirs de monde pour saluer une dernière fois le rocker avant ses funérailles prévues lundi dans l'île des Caraïbes de Saint-Barthélemy. (Samedi 9 décembre 2017) Le préfet de police de Paris Michel Delpuech et le manager de Johnny Halliday à la conférence de presse pour le déroulement des obsèques de la star samedi à Paris. (7 décembre 2017) La France sous le choc après la mort de Johnny. (7 décembre 2017) A l'annonce du décès de Johnny Hallyday, les fans se rassemblent devant son domicile à Marnes-la-Coquette. Incrédules. Accablés. (Mercredi 6 décembre 2017) Johnny Hallyday est mort dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, à l'âge de 74 ans. Il était marié à Laeticia et avait deux filles adoptées, Jade et Joy, d'origine vietnamienne. (Photo d'archives) C'est Laeticia Halliday, ici on octobre 2015 avec Johnny, qui a annoncé la mort de son mari: . (Mercredi 6 décembre 2017) L'entourage de Johnny restait, il y a peu, optimiste face à l'état de santé de l'artiste qui recommençait une chimio plus lourde cette semaine. (5 décembre 2017) Johnny Hallyday, 74 ans, serait très affaibli, et aurait repris un traitement lourd contre le cancer. La veille, des rumeurs, démenties par ses proches, le disaient mort. Il y a quelques mois, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc sont remontés ensemble sur scène dans le cadre de la tournée des Vieilles Canailles après avoir déjà écumé la France en 2014. Lors des 31es Victoires de la Musique. Johnny Hallyday et son musicien Yarol Poupaud ainsi que le choeur de l'armée française, chante sur la place de la République à Paris, lors de la cérémonie en souvenir des attaques contre le magazine Charlie Hebdo et un supermarché juif. Johnny lors de la présentation du film «Salaud on t'aime» de Claude Lelouch. Concert au Bell Center à Montréal au Canada dans une arrivée spectaculaire. Un sculpteur, Maurice Bordier présente une sculpture naïve de Johnny, haute de 4,3 mètres, sur la place du village de Verneuil-sur-Avre, dans l'ouest de la France. La planète rock française est en émoi: Johnny doit être hospitalisé d'urgence à Los Angeles pour une infection après une opération chirurgicale. Concert monstre et gratuit au Champ de Mars à Paris pour la fête nationale française et les 120 ans de la Tour Eiffel. Quelque 800'000 personnes sont présentes. Johnny et sa femme Laeticia pour la projection du film «Vengeance » en compétition à Cannes. Fin d'une histoire d'accusation de viol par une ancienne hôtesse de l'air, Marie-Christine Vo. Celle-ci est accusée d'avoir produit de faux certificats médicaux pour étayer une plainte de viol déposée contre Johnny en en avril 2002 suite à une relation en avril 2001. La presse se fait l'écho de l'achat du fameux chalet de Gstaad par le chanteur dans lequel il doit déménager. . Avec le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy lors d'un sommet de l'UMP à Marseille. On reconnaît également François Fillon. Johnny et la jeune comédienne Ludivine Sagnier posent pour les photographes après avoir reçu les prix cinématographiques Jean Gabin et Romy Schneider. Johnny Hallyday prend le volant du 24e rallye Arras-Dakar avec son copilote René Metge, triple vainqueur de l'épreuve. Concert gratuit devant 400'000 personnes sur l'esplanade du Champs de Mars à Paris pour ses quarante ans de carrière. Concert gratuit devant 400'000 personnes sur l'esplanade du Champs de Mars à Paris pour ses quarante ans de carrière. Johnny Hallyday (C) s'entretient à l'Elysée avec le ministre de l'intérieur, Jean-Louis Debré et le président Jacques Chirac, après la cérémonie au cours de laquelle le chef de l'état lui a remis les insignes de chevalier de la Légion d'Honneur. Le chanteur et sa nouvelle épouse, Laeticia Boudou, saluent les nombreux fans venus assister à leur mariage célébré à la mairie de Neuilly-sur-Seine. Johnny embrasse à Saint-Tropez sa compagne Laetitia. Johnny enlace son ex-épouse Sylvie Vartan avec qui il vient d'interpréter deux chansons sur la scène du Parc des Princes à Paris, à l'occasion du premier des trois concerts exceptionnels donnés pour son 50ème anniversaire. Palais Omnisport de Paris-Bercy. Johnny embrasse à Ramatuelle son épouse Adeline Blondieau, après leur mariage à la mairie de la ville. Johnny arrive au festival de Cannes en compagnie de sa fiancée, Adeline Blondieau, qu'il doit épouser en juillet. Le père de Johnny, Leon Smet meurt à Bruxelles à l'âge de 81 ans. jean-Philippe Smet est né le 15 juin 1943 d'un père absent et d'une mère aux maigres revenus. Il est élevé par sa cousine Desta Mar et son mari, Lee Hallyday, un artiste de music-hall qui l'initie à la musique. Johnny en compagnie de sa compagne, Giselle Galante, fille d'Olivia de Havilland, au restaurant Le Fouquet's à Paris à l'occasion de la présentation de «La boutique des stars». Johnny Hallyday et Jean-Jacques Goldman avec Philippe Risoli pour une émission sur France3. Johnny se produit lors la première représentation du concert de Michel Berger sur la scène du Zénith à Paris. Johnny Hallyday et la comédienne Nathalie Baye contemplent leur petite fille, Laura à l'hôpital américain de Neuilly. L'enfant fête ce jour-là ses deux semaines d'existence. Nathalie Baye, qui vient de recevoir le César de la meilleure actrice pour son interprétation dans le film «La Balance» pose avec Johnny lors de la huitième cérémonie des César. Une doublure de Johnny Hallyday descend d'un hélicoptère pour se poser sur la scène du Stade de France lors du premier concert de la star devant 70'000 spectateurs. Sur la scène du palais des Sports de Paris, pour le spectacle «galactique». Gérard Depardieu, Johnny Hallyday et son épouse Elisabeth (Babeth ou Babette), lors d'un match de boxe à l'hippodrome de la Porte de Pantin, à Paris. Avec Gérard Depardieu et Carlos, pour la présentation du 4e disque de platine du chanteur. Concert au Pavillon de Paris. A Deauville avec le chanteur Carlos après le mariage de celui-ci avec une jeune parisienne de 35 ans, Michèle Toussaint. Sylvie Vartan au lendemain de la naissance de David, fils de Johnny Hallyday. Entouré de Dalida et de son épouse Sylvie Vartan lors du concert de Dalida à l'Olympia. Sylvie Vartan et Johnny Hallyday forme le couple emblématique des années Yéyés Première du film «D'où viens-tu Johnny?» à l'Olympia. Sylvie Vartan et Johnny Hallyday y annoncent leurs fiançailles et sont assaillis par leurs fans. Charles Aznavour profite de la visite de Johnny sur le tournage du film 'Horace 61', pour le filmer dans le cimetière de Saint-Germain-en-Laye. L'une des premières photos de Johnny qui pose avec son fétiche.

Sur ce sujet
Une faute?

Train de vie dispendieux, dettes et démêlés fiscaux: le rapport de Johnny Hallyday avec l'argent est jalonné des hauts et de bas.

Monument national décédé dans la nuit de mardi à mercredi, «Johnny» a été une figure régulière du classement annuel des chanteurs français les mieux payés (2e en 2016, avec 16 millions d'euros de revenus, selon le magazine Capital).

En 60 ans de carrière, l'ancien gamin sans le sou, né d'un père belge, a accumulé chiffres de ventes vertigineux (plus de 100 millions de disques) et tournées marathon. Il a aussi conclu de juteux contrats publicitaires et investi, avec plus ou moins de bonheur, dans diverses affaires (boîtes de nuit, vignobles, restaurant...). Sans compter les revenus tirés des produits dérivés.

Travailleur pauvre

Mais «contrairement à une idée répandue, Johnny est un travailleur pauvre , qui, malgré ses nombreuses années de carrière, n'a pas cumulé de patrimoine, car il a toujours eu un train de vie flamboyant. Il ne possède pas de capital, excepté son patrimoine immobilier», affirmaient les journalistes Catherine Rambert et Renaud Revel dans leur livre «Johnny, les 100 jours où tout a basculé» (2010).

Amateur de voitures et de motos de collection, menant grand train, Johnny voyageait au gré des saisons entre ses résidences de Gstaad (station huppée des Alpes suisses), Saint-Barthélémy dans les Antilles, Marnes-la-Coquette (ouest de Paris) et Los Angeles.

Une toile d'Andy Warhol

Il dépensait aussi sans compter pour ses proches et innombrables «potes» invités de ses virées au quatre coins du globe. Un de ses amis a ainsi raconté avoir dû dissuader la star de lui offrir sur un coup de tête une toile d'Andy Warhol.

En 2004, son divorce douloureux avec sa maison de disques Universal avait jeté une lumière crue sur ce côté «panier percé».

Johnny avait alors accusé Universal d'avoir mis en place un «système» pour l'asservir en profitant de sa situation financière désastreuse et tenté - en vain - de recouvrer la propriété des bandes originales de ses chansons.

Couvert d'hypothèques

Les procès qu'il a intentés à sa maison de disques ont été l'occasion d'un grand déballage. On y a découvert un rockeur couvert d'hypothèques, faisant appel à son label pour payer ses factures, éponger ses dettes et assouvir ses caprices... comme ce prêt de 5 millions d'euros destiné à l'achat d'un yacht.

Au fil des années, Universal s'était porté garant auprès du fisc, avait racheté sa maison de Ramatuelle dans le sud de la France et un hôtel particulier dans le très huppé XVIe arrondissement de Paris. En contrepartie, Johnny avait régulièrement accepté des modifications de son contrat, lui avait cédé ses droits à l'image et ceux sur le merchandising.

Le fisc

Ses démêlés avec le fisc ont aussi abondamment défrayé la chronique, au point de devenir un sujet politique.

Dès 1975, l'administration fiscale l'a fait condamner à de la prison avec sursis et exigé le remboursement de cent millions de francs d'arriérés, ce qu'il n'a fini de faire que dans les années 1990.

Assujetti à l'ISF, impôt sur les Français les plus fortunés, il s'est régulièrement retrouvé au coeur de polémiques sur les exilés fiscaux. Comme en 2006, lorsqu'il a demandé la nationalité belge -- en souvenir de son père, disait-il --, avant d'y renoncer. Puis quand il a décidé de s'établir une partie de l'année en Suisse, expliquant en avoir «marre, comme beaucoup de Français, de payer ce qu'on nous impose comme impôts». A quelques mois d'une élection présidentielle, ses propos avaient déclenché une tempête politique.

Domicile fiscal à Gstaad

Johnny Hallyday a résidé dans le chalet qu'il avait acquis à Gstaad (BE). Il l'avait acheté en 2006 dans la station huppée de l'Oberland bernois. Il en avait fait son domicile fiscal - y passant six mois et un jour par an jusqu'à la fin 2012 - avant de s'établir à Los Angeles

Ces dernières années, il était devenu résident fiscal aux Etats-Unis, où ses plus jeunes filles étaient scolarisées.

«En France, la réussite, c'est louche, on trouve ça dégueulasse», déplorait-il en 2013 dans son autobiographie «Dans mes yeux».

(nxp/ats/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • BPhil le 06.12.2017 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un beau personnage

    Un grand nous quittes, et déjà les petits juges et condamnes, c'est vraiment pitoyable. RIP Monsieur Johnny et de tout cur avec vos proches.

  • Philippe le 06.12.2017 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Abstenez-vous !!!

    Même article de merde que dans le Matin !!! Aucune décence......

  • Oligator74 le 06.12.2017 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En fait...

    Un peu comme les journalistes grâce à Billage

Les derniers commentaires

  • Dede le 07.12.2017 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    RIP

    RIP Johnny et allume le feu au paradis pour nous! A bientot!

  • Vroum Vroum le 06.12.2017 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Déçu

    Moi je suis venu ici pour la photo de la Cobra.

    • Laurent le 07.12.2017 08:38 Report dénoncer ce commentaire

      Oh oui

      Ah oui! Et une Shelby Originale, pas une copie.... :-)

  • Oligator74 le 06.12.2017 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En fait...

    Un peu comme les journalistes grâce à Billage

    • charlie le 06.12.2017 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Oligator74

      arrêtez de nous emm.......avec votre billag de 1 écrivez le juste, et de deux il a fait de l'évasion fiscale point barre c'est ni le premier ni le dernier on peut l'aduller mais cela n'enlève rien qu'il a frauder.....cela reste un grand Monsieur.

    • Drareg Drasiw le 06.12.2017 17:26 Report dénoncer ce commentaire

      Justesse

      fraudé mon cher...

    • charlie le 06.12.2017 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Drareg Drasiw

      et alors ça change ta vie !!!

    • Personne le 06.12.2017 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @charlie

      Oui merci à qui ??? À la suisse

  • SGXGVA le 06.12.2017 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Salut

    Mon Johnny ce nest pas largent que tu as dépensé en vivant et travaillant avec acharnement mais bien une pléthore de tubes, chansons , concerts et amitiés sincères que tu nous laisses en héritage. On ne toubliera jamais -:(

  • Philippe le 06.12.2017 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Abstenez-vous !!!

    Même article de merde que dans le Matin !!! Aucune décence......

    • Elicec le 06.12.2017 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe

      je suis d'accord avec vous. Toujours vouloir salir l'image.. Aucun respect, je trouve ça minable.

    • Sid Lachouette le 07.12.2017 10:46 Report dénoncer ce commentaire

      Comme pour les histoires de viols

      Si ça avait été le boucher du village, vous auriez dit "mon dieu laissez le tranquille avec l'argent qu'il doit au fisc, il fait de la viande de qualité !" ? Pas sur...

    • steph le 08.12.2017 14:00 Report dénoncer ce commentaire

      ??? mais allo

      ha ha ha tout le monde sait qu'il avait un train de vie de compositeur ,auteur alors que la légende n'a jamais composé une seule des ces chansons de toutes sa vie d'interprète