Etats-Unis

11 juillet 2017 11:25; Act: 11.07.2017 12:37 Print

Rob Kardashian ne peut plus approcher son ex

L'Américain a accepté sans broncher la mesure d'éloignement demandée par Blac Chyna. Il regrette de lui avoir causé du tort sur le Net.

storybild

Blac s'est sentie trahie par Rob après la diffusion d'images intimes sur le web. (Photo: WENN/Judy Eddy, Wenn.com)

Sur ce sujet
Une faute?

Réalise-t-il enfin qu'il a fait une boulette? Rob Kardashian, qui a publié des photos intimes de son ex sur les réseaux sociaux le 5 juillet 2017, a indiqué déplorer son geste. C'est son avocat, Robert Shapiro, qui s'est adressé à la presse à sa place. Le cyberharcèlement «était une réaction spontanée qu'il regrette», selon son conseil, cité par TMZ. L'Américain de 30 ans s'était en effet vengé de son ex après que cette dernière lui avait envoyé une vidéo d'elle embrassant un autre homme.

Rob Kardashian ne s'est donc pas du tout opposé à la mesure d'éloignement demandée par la mère de sa fille Dream et acceptée par la cour lundi 10 juillet 2017. Il ne pourra plus non plus poster du contenu, sous quelle forme que ce soit, sur Blac Chyna sur le Net. L'avocat de Rob avait déjà annoncé que son client renonçait désormais à parler d'elle et à commenter sa vie.

Quant au sort de la petite Dream, fille de l'ancien couple née en novembre 2016, celui-ci reste inchangé, selon les informations de TMZ. Les ex avaient trouvé un accord à l'amiable garantissant une garde partagée après leur rupture en décembre 2016. Aucun des deux n'a pour l'heure demandé que cela vienne à changer ou à être officialisé par un juge.

Cela étant dit, la querelle qui oppose les Américains est sans doute loin d'être terminée. Blac Chyna et son avocate Lisa Bloom ont rempli de nouveaux documents lundi 10 juillet 2017 pour des faits de violence. La starlette de 29 ans a révélé que Rob l'avait frappée et avait cassé une porte derrière laquelle elle s'était réfugiée pour lui échapper, en avril 2017. Elle a également indiqué que son ex possédait une arme à feu et avait, par le passé, menacé de la retourner contre lui. Elle craint pour sa sécurité, selon le site people.

(and)