Séparation 2.0

19 novembre 2012 15:05; Act: 20.11.2012 08:18 Print

Audrey Pulvar devient la risée du web

par Fabrice Aubert - L’annonce de la rupture de la journaliste française a enflammé les réseaux sociaux. Et le hashtag «J’annonce à l’AFP» s’est rapidement propagé sur Twitter.

storybild

Audrey Pulvar avait quitté «On n'est pas couché» en raison des intérêts politiques de son compagnon.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Dimanche soir, Audrey Pulvar a officiellement annoncé qu’elle se séparait du ministre Arnaud Montebourg. Mais plus que l’information en tant que telle, c’est la forme qui a suscité un gros buzz.

La directrice du magazine «Les Inrocks» a envoyé un SMS à l’AFP (Agence France Presse) pour officialiser sa séparation. «T'imagines si l'AFP recevait un SMS à chaque rupture de couple en France! La galère...», a aussitôt commenté un journaliste d’Europe 1 sur Twitter. Comme lui, des milliers d’internautes se sont moqués de la façon de faire de Pulvar en se demandant si elle avait tout de même pris la peine d’avertir son compagnon au préalable. «On attend le communiqué d'Arnaud Montebourg qui nous annonce qu'il vient de l'apprendre grâce à une dépêche», pouvait-on lire sur le site de micro-blogging.

«#JannoncealAFP» en TT

Dix minutes après la publication de la dépêche, le hashtag «JannoncealAFP» avait déjà fait son apparition. Les internautes se sont alors amusés à annoncer les plus grosses banalités possibles en les accompagnant du hashtag. Quelques exemples? «Une fois n'est pas coutume, le week-end est passé bien trop vite. Merci d'en prévenir l'#AFP. #JannoncealAFP», «#JannoncealAFP...que je vais dîner!», « #JannoncealAFP: j'ai pas de chemise repassée pour demain matin!» ou encore «#JannoncealAFP que je cherche du travail dans le tertiaire ou la manutention et que je suis prêt à partir n'importe où.»

Suivant le buzz attentivement, l’agence de presse a ainsi tweeté: «A tous ceux qui tweetent: «J'annonce à l'AFP que j'ai dîné/repris des lasagnes/fait une lessive...», on note tout soigneusement.» Et dans la soirée de dimanche, «#JannoncealAFP» s’est retrouvé dans les TT (Top Trends) français.

Pas de réaction de Pulvar

Le mouvement a repris de l’ampleur lundi matin avec de nouvelles pépites comme «Cette semaine dans les Inrocks: «Comment larguer un ministre en 10 leçons?» #JannoncealAFP #cestlesinrocksoumoi @lesinrocks»

D’ordinaire très active sur Twitter, l’ancienne chroniqueuse de l’émission «On n’est pas couché» n’y a plus rien posté depuis le 15 novembre. On attend attentivement sa réaction au buzz – plutôt drôle – qu’a suscité sa rupture 2.0.