Témoignages

06 décembre 2017 18:14; Act: 06.12.2017 18:37 Print

Ces jeunes artistes suisses qui ont rencontré Johnny

par Ludovic Jaccard - Des artistes romands de la nouvelle génération avaient fait la première partie d’un concert de Johnny Hallyday, en 2015. Ils en gardent un souvenir ému...

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Lors des trois concerts que Johnny Hallyday avait donnés à l'Arena de Genève, en 2015, des artistes suisses ont eu l'honneur de faire sa première partie: le groupe valaisan Worry Blast, le duo lausannois The Two et le chanteur romand Alejandro Reyes.

Touchés par la disparition du rocker français emporté par un cancer des poumons à l'âge de 74 ans, ils en gardent tous un souvenir émerveillé et impérissable. «Même si pour notre groupe ce n'était pas un artiste phare de notre génération, on a pu se rendre compte de l'importance qu'il avait aux yeux des gens. C'était très impressionnant. On a pris une belle claque en voyant son show», confie Mat Petrucci, leader et guitariste de Worry Blast à «20 minutes». Avec ses trois collègues, le Valaisan de 22 ans avait discuté quelques instants avec Johnny dans les coulisses. «Il a été très humble et gentil avec nous. Il nous a remerciés d'avoir été là et nous a dit que ça lui avait fait plaisir d'avoir pu partager ce moment avec nous, se souvient-il. C'était quelqu'un d'exceptionnel. Il est inspirant par rapport son incroyable carrière.»

Pour Thierry Jaccard, 36 ans, membre du duo The Two, Johnny était un «demi dieu pour les Français». Pour lui, le chanteur incarnait la réussite. «Il avait un charisme incroyable. Ce qui est dingue, c’est qu'il n’était pas très grand physiquement, mais quand il était sur scène on avait l'impression qu'il mesurait 2m50! Il avait une telle aura devant son public», se rappelle-t-il.

Quant à Alejandro Reyes, il est aussi ravi d'avoir pu côtoyer l'idole des jeunes. «C'était le Elvis français», dit le Lausannois d'origine chilienne. «Quand j'étais petit, mon père me chantait en espagnol «Retiens la nuit». Johnny a été «super» avec l'artiste de 25 ans quand il l'a rencontré. «Il m'a souhaité bonne chance», raconte le Romand qui participera à la demi-finale de la version allemande de «Incroyable Talent», sur RTL, samedi 9 décembre 2017.