Los Angeles

16 juillet 2013 16:29; Act: 16.07.2013 16:32 Print

Brown privé de sa liberté conditonnelle

Le chanteur américain a vu sa probation révoquée. Il risque jusqu’à quatre ans de prison. Mais reste convaincu qu’il sera lavé de tous soupçons.

storybild

Chris Brown, ici avec son avocat Mark Geragos, n'avait pas la mine des grands jours, lundi 15 juillet 2013. (photo: Keystone/Alberto e Rodriguez)

Sur ce sujet
Une faute?

Chris Brown était convoqué, lundi, devant un tribunal de Los Angeles pour répondre d’accusations de délit de fuite pour lesquelles il avait été inculpé le mois passé. Même si le chanteur de 24 ans nie fermement ce qu’on lui reproche, le juge a décidé de suspendre sa liberté conditionnelle. Mais il lui a donné encore une chance. Il doit avoir une conduite irréprochable jusqu’au 16 août, date d’une nouvelle audience. Dans le cas contraire, il risquerait jusqu’à quatre ans de prison.

Mais l’agent de la star s’est dit convaincu que les charges pesant contre son client allaient être abandonnées dès la semaine prochaine et sa liberté conditionnelle rétablie. L’avocat de la conductrice accusant Brown de délit de fuite aurait en effet fait savoir à la cour qu’elle n’aurait pas l’intention de porter plainte puisque les dégâts étaient «négligeables», selon ce que l’avocat du chanteur a déclaré à CNN.

Insultes et violence

Dans le rapport de police, la conductrice a expliqué que Chris aurait pété un plomb lorsqu’elle a voulu prendre une photo de la scène… avec lui et sa copine Karrueche Tran. Fou de rage, le chanteur aurait alors insulté la plaignante et failli la frapper. C'est Karrueche qui l'en aurait empêché. Il aurait ensuite refusé de montrer son permis de conduire et quitté les lieux.

«J’ai fait tout ce que j’avais à faire pendant ce soi-disant délit de fuite, j’ai apporté les informations demandées. Il n’y a eu aucun blessé ni dommage matériel. Arrêtez!! Ma croix est lourde à porter mais Dieu me donne la force de continuer», a-t-il réagi sur Twitter lundi soir.

En début d’année, Chris Brown avait déjà échappé à la prison même s’il avait violé les termes de sa probation en ne remplissant pas l’intégralité des heures de travaux d’intérêt général qui lui avaient été imposés suite à son agression de Rihanna en février 2009.

(fab)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch