Miss France

29 novembre 2012 21:27; Act: 29.11.2012 21:39 Print

Candidates sur la sellette à cause de photos osées

L'élection de la plus belle femme française est à nouveau l'objet d'une polémique. Trois candidates ont en effet posé de manière plus ou mois dénudée et pourraient se faire éliminer.

storybild

C'est cette affiche pour le Salon du chocolat de Limoges qui fait polémique (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Les Miss Limousin, Corse et Tahiti, qui participeront à l'élection de Miss France 2013 le 8 décembre à Limoges, pourraient voir leurs chances de figurer parmi les 12 finalistes compromises, plusieurs clichés des trois jeunes femmes plus ou moins dénudées ayant refait surface.

«Le contexte dans lequel la photo a été prise importe peu. Le règlement de Miss France est très clair sur le sujet : les candidates signent un règlement dans lequel elles s'engagent à n'avoir jamais posé pour des clichés à caractère érotique ou pornographique. De ce point de vue, la question devra être arbitrée», a dit à l'AFP la présidente du comité Miss France et directrice générale de la Société Miss France (Endemol), Sylvie Tellier.

Décision le 6 décembre

C'est donc au jury de présélection, qui se réunira le 6 décembre, deux jours avant la retransmission de l'élection en direct sur TF1, que reviendra la tâche de trancher la question. Les neuf jurés devront dire si le document empêche les trois Miss de concourir. «Ils devront, en leur âme et conscience, répondre à la question : cette jeune fille est-elle à l'image de ce que l'on attend d'une Miss France?», explique Sylvie Tellier.

La présidente du comité national Miss France, qui devra voter lors du même arbitrage, ne souhaite pas «partager son point de vue sur le sujet» afin de ne pas «influencer le jury».

«Le fait que les miss Limousin et Corse n'aient pas mentionné l'existence de ces clichés, révélés mercredi, lors de leur candidature, contrairement à Miss Tahiti, pourrait ne pas jouer en leur faveur», estime-t-elle toutefois.

Photo officielle

Le cliché polémique de Sandra Longeaud, Miss Limousin, où elle apparaît en tanga noir, le corps nappé de chocolat, avait été pris de façon très officielle en 2011 et avait alors servi de support de communication au salon du chocolat organisé chaque année à Limoges.

La mère de Miss Limousin, Alzira Longeaud, a déclaré jeudi à France Bleu Creuse que Sylvie Tellier était «au courant de la photo» incriminée sur laquelle sa fille apparaît recouverte de chocolat. «Elle l'a déjà vue, cette photo (...) J'ai du mal à comprendre qu'on (puisse) salir ma fille», a-t-elle encore déclaré. Sollicitée par une correspondante de l'AFP, Mme Tellier n'avait pas réagi à ces propos en début de soirée.

Louise Robert (Miss Corse), elle, a oublié de mentionner lors de sa candidature qu'elle avait joué les modèles «topless» lors d'une séance photo réalisée sur l'île de Beauté. Quant à Hinarani De Longeau, Miss Tahiti, elle a posé pour un calendrier nue, mais drapée dans une couverture.

Trente-trois candidates de toutes les régions françaises, âgées de 18 à 24 ans, sont en lice pour le titre Miss France 2013 qui sera décerné le 8 décembre à Limoges, en direct sur TF1, en présence de Mireille Darc et du président du jury à vie Alain Delon.

(afp)