Hollywood

12 octobre 2017 13:58; Act: 12.10.2017 16:11 Print

Coke et partouzes, le Cannes version Weinstein

Le producteur paria de Hollywood profitait un maximum de ses passages sur la Croisette. Il était même surnommé «the Pig», «le Porc», dans le milieu.

Voir le diaporama en grand »
De nouveaux témoignages accablants pour Harvey Weinstein sont venus s'ajouter mardi à ceux déjà connus.... ... dépeignant le producteur comme capable d'agression sexuelle mais aussi de viol, de manipulations et d'intimidation. Après les révélations du New York Times jeudi qui avaient déclenché le scandale, l'actrice italienne Asia Argento et deux autres femmes ont assuré, dans un article du magazine «The New Yorker» paru mardi, avoir été violées par le magnat hollywoodien. «Cela ne s'arrêtait pas. C'était un cauchemar», a déclaré au «New Yorker» Asia Argento, qui dit avoir été invitée par l'un des membres de l'équipe d'Harvey Weinstein, avant de se retrouver seule avec lui. Dans l'article publié mardi sur le site du «New Yorker», elle explique que l'incident a été «un traumatisme horrible». «J'ai été abimée», dit-elle. Mardi, le conseil d'administration de la maison de production a publié un communiqué dans lequel il indique vouloir collaborer à l'enquête judiciaire tout en menant de son côté ses propres investigations. Georgina Chapman, la femme de Harvey Weinstein, a annoncé mardi soir dans un communiqué adressé au magazine People sa séparation avec le producteur. L'article du «New Yorker» mentionne également d'autres actrices, notamment Rosanna Arquette... ... et la Française Emma de Caunes. Les deux femmes évoquent des rencontres lors desquelles le producteur a tenté d'avoir une relation sexuelle avec elles, sans succès. Dans un article du New York Times également publié mardi, Gwyneth Paltrow et Angelina Jolie décrivent des moments similaires, lors desquels elles ont refusé les avances très appuyées de celui qui est désormais le paria d'Hollywood après en avoir longtemps été l'un des rois. Après l'incident impliquant Gwyneth Paltrow, Brad Pitt, qui était en couple avec l'actrice à l'époque, aurait demandé à Harvey Weinstein de ne plus jamais avoir de comportement équivoque avec elle, ce que l'acteur a confirmé au Times. Le quotidien new-yorkais mentionne aussi l'actrice française Judith Godrèche. Le producteur assure que toutes les femmes qui ont fait état publiquement, en déclinant leur identité, de relations sexuelles avec lui, étaient consentantes, a affirmé sa porte-parole Sallie Hofmeister. Actuellement en cours de traitement, selon sa porte-parole, Harvey Weinstein «espère que, s'il fait suffisamment de progrès, il se verra offrir une seconde chance.» Le grand déballage visant les pratiques d'abus sexuels du paria d'Hollywood a continué mercredi 11 octobre 2017 avec le témoignage accablant de Léa Seydoux et de Cara Delevingne, star du dernier Luc Besson «Valérian et la cité des mille planètes».

Sur ce sujet
Une faute?

Harvey Weinstein doit faire face chaque jour à de nouvelles accusations de viols ou de harcèlements sexuels. Mais «Le Parisien» nous apprend jeudi que le producteur était aussi amateur de parties fines. Il était même surnommé «The pig», «Le porc», lors de ses passages au Festival de Cannes.

«A Cannes, Weinstein était connu pour deux choses : les hôtels et les yachts», a raconté une source au quotidien français. «Chaque année, il y organise des fêtes avec partouzes et cocaïne. Il a même un surnom très parlant : The Pig. Si les chambres d'hôtel pouvaient parler...»

Harvey Weinstein aurait aussi sévi sur la Croisette. «Je ne le connais pas personnellement. Mais j'ai entendu des actrices raconter qu'elles avaient été convoquées dans sa chambre et qu'elles étaient parties en courant!», a raconté Dominique Besnehard, un producteur qui a longtemps été agent de comédiennes et comédiens français. «Le témoignage d'Emma de Caunes est très courageux. A Cannes, à Hollywood ou ailleurs, comment lutter contre un type qui fait la pluie et le beau temps et qui a des pratiques de mafieux?»

Une liste qui s'allonge de jour en jour

De nouveaux témoignages viennent s'ajouter tous les jours à ceux qui sont déjà connus, dépeignant le producteur comme agresseur sexuel ou violeur. Parmi les victimes sorties du bois, on trouve Gwyneth Paltrow, Angelina Jolie, Emma de Caunes, Léa Seydoux, Cara Delevingne, Mira Sorvino, Rosana Arquette, Judith Godrèche et Asia Argento.

L'enregistrement malaise

L'enregistrement est accablant: on entend le producteur Harvey Weinstein tenter d’attirer une mannequin italienne, Ambra Battilana Gutierrez, dans sa chambre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est insistant. Mardi, le magazine «The New Yorker» a publié la conversation effectuée en 2015 par la police de New York. La voici traduite en français.

(20 minutes)