DJ Khaled

10 avril 2018 22:40; Act: 10.04.2018 22:40 Print

Ennuyé pour avoir fait de la pub pour la vodka

DJ Khaled, menacé de poursuites judiciaires, a dû supprimer des posts où il vantait la consommation d’alcool.

storybild

DJ Khaled a rectifié le tir depuis quil a été mis en garde. (Photo: AFP/Christopher Polk)

Sur ce sujet
Une faute?

Les messages rémunérés sur les réseaux sociaux ne portent pas chance au DJ: la semaine dernière, deux hommes à la tête d'une société de financement dont il avait vanté les mérites étaient arrêtés pour fraude. Lundi 9 avril 2018, ce sont ses posts rémunérés pour une marque de vodka qui lui ont valu une mise en garde d’une association de régulation de la pub, rapporte «Page Six».

Car DJ Khaled a publié, depuis juin, 300 messages payés, principalement pour une marque de vodka, violant les lois fédérales. Pour deux raisons: ils n’étaient pas signalés comme de la pub et s'adressaient à ses 23 millions d'abonnés qui, souvent, n'ont pas 21 ans, l'âge légal pour boire de l'alcool en Amérique. Dans une vidéo, DJ Khaled faisait même mine de manger ses céréales dans de la vodka. Depuis, il a tout supprimé. En cas de récidive, l'association portera plainte.

(trb)