«Koh-Lanta»

16 mai 2018 11:08; Act: 16.05.2018 11:23 Print

«L'honneur de ma fille Candide sera rétabli»

par Trinidad Barleycorn - Le sélectionneur de l'équipe du Maroc Hervé Renard a défendu sa fille qui accuse un candidat du jeu de TF1 d'agression sexuelle.

storybild

Hervé Renard a défendu sa fille Candide (ici, les deux participant à l'émission «Téléfoot» sur TF1). (Photo: Téléfoot)

Sur ce sujet
Une faute?

Il ne lâchera rien et prédit déjà un long combat juridique: Hervé Renard, sélectionneur de l'équipe de football du Maroc, a pris la parole sur Twitter pour défendre sa fille Candide Renard. La jeune femme de 21 ans qui participait au tournage de la nouvelle saison de «Koh-Lanta» aux Fidji a accusé Eddy G., 34 ans, d'agression sexuelle. Sa plainte a entraîné l'annulation de l'émission.

Hervé Renard a écrit le 15 mai 2018 au soir sur son compte Twitter: «Beaucoup de choses ont été dites, concernant la déposition de ma fille Candide. Nous avons choisi de faire confiance à la justice dans cette affaire. Chaque partie est en droit de choisir sa stratégie. Le plus important pour nous, ne sera pas le show médiatique, dont nous n'avons pas besoin pour nous défendre, mais une cohérence pour respecter la justice. Nous attendons le verdict de cette affaire avec patience et calme. Les grandes déclarations ne servent qu'à se rassurer soi-même et à attirer l'attention. Justice sera faite et l'honneur de ma fille sera rétabli face aux calomnies et divers mensonges à son égard. Le match ne fait que commencer.»

«Une pure stratégie de fake news»

Lundi, à son retour en France, Eddy G., dont la compagne attend un deuxième bébé, avait été arrêté à sa descente d'avion et placé en garde à vue. Après quatre heures d'interrogatoire, il avait été relâché en attendant la fin de l'enquête. Son avocat Jéré­mie Assous avait alors déclaré que cinq témoins présents au moment de l'agression présumée ne corroboraient pas la déposition de Candide Renard.

L'avocat de cette dernière, Léon del Forno, s'est insurgé contre ces propos: «Qu'il soit fait état de prétendus témoins confirmant ou infirmant sa version des faits, relève d'une pure stratégie de fake news», a-t-il déclaré à l'AFP. «De telles méthodes visant à déstabiliser une plaignante dénonçant des faits aussi graves à un stade aussi préliminaire d'une enquête sont proprement inadmissibles et ne seront pas tolérées.» Candide Renard est également représentée par Me Hervé Temime, le même avocat qui défend Laura Smet dans la bataille pour l'héritage de Johnny Hallyday.

(nxp)