Métrosexuel

07 octobre 2011 15:26; Act: 10.10.2011 11:27 Print

Jean Dujardin porte du rouge à lèvres

par Emmanuel Coissy - L'acteur est en couverture du nouveau numéro de «Madame Figaro» sur laquelle il arbore un maquillage très visible.

storybild

Du rose sur les lèvres et du noir sur les yeux: c'est un Jean Dujardin nouveau que nous présente «Madame Figaro» cette semaine.

Une faute?

Jean Dujardin, c'est l'incarnation du mec viril et du beauf dans la série «Un gars, une fille», un des acteurs français les plus accomplis pouvant camper OSS 117 ou George Valentin dans «The Artist» (Prix d'interprétation masculine à Cannes cette année. Pourtant quelle surprise cela a dû être pour les lectrices de l'hebdomadaire ultrabourgeois «Madame Figaro» de découvrir le comédien, d'ordinaire si viril, si charmant, affublé d'un rouge à lèvres rose. Un trait de crayon noir ourle aussi le contour de l'œil du comédien, âgé de 39 ans. Le maquillage est visible, quasi féminin, presque ridicule. A cette heure, on doit tousser en buvant son thé du côté de Neuilly et dans les hôtels particuliers de la Villa Montmorency.

Les pages intérieures se la jouent toutefois plus soft. Ouf! On va pouvoir déglutir tranquillement sa tasse de thé en feuilletant sa revue. Jean Dujardin se met alors en pilotage automatique: «Un humour désarmant, une virilité très frenchie, quelques fragilités», lit-on en guise de commentaire d'un portrait du beau barbu en marcel, assis en tailleur sur un fauteuil du XVIIIe. «Comme beaucoup de comiques, j'ai aussi un côté torturé», déclare-t-il désarmant. Était-ce pour souligner cette fêlure propre au clown que l'équipe de «Madame Figaro» s'est lancée dans un maquillage de cirque sur sa couverture? Le Tout-Neuilly s'interroge.