14 avril 2008 09:52; Act: 14.04.2008 10:06 Print

Kate Moss remet le couvert avec Agent Provocateur

Le top modèle britannique vient de poser à nouveau pour la marque de lingerie, alors que son contrat avait été résilié l’année dernière suite à des relations tendues avec la co-responsable d’Agent Provocateur.

Une faute?

Comme l’a révélé le Daily Mail hier, Kate Moss est à nouveau l’égérie de la marque de lingerie sexy Agent Provocateur.

Relations tendues

Il y a une année, le modèle britannique avait vu son contrat résilié, en raison de relations tendues avec Serena Rees, la co-propriétaire de la marque, selon les rumeurs qui couraient alors.

Les tensions, si elles étaient véridiques, semblent donc oubliées et la marque mise une nouvelle fois sur les atouts de charme de Kate Moss en la faisant poser en lingerie.

Un traitement de faveur

Le Daily Mail a également révélé que la compagnie d’aviation British Airwais a proposé à Kate Moss de lui verser 10'000 livres (Près de 20'000 francs suisses) suite à la perte de ses valises.

Les faits se sont déroulés il y a deux semaines à l’aéroport londonien de Heathrow, alors que le modèle revenait d’une séance photo à Los Angeles pour la marque Topshop. Elle avait avec elle dix valises qui contenaient notamment des prototypes de vêtements Topshop qu’elle devait porter lors de séances photos.

Mais à son arrivée, les valises n’ont pas pu être localisées. Quelques jours plus tard, deux valises lui ont été restituées et la compagnie a offert de dédommager le mannequin pour les bagages perdus.

Le très problématique Terminal 5 d’Heathrow

Ce problème est récurrent dans le tout nouveau Terminal 5 d’Heathrow, puisque, selon le Daily Mail, 28'000 bagages ont déjà été perdus depuis son ouverture le 27 mars et que moult vols ont été annulés.

Sur son site officiel, la compagnie British Airways est consciente du problème et déclare: «Depuis l’ouverture du Terminal 5 de Londres Heathrow le 27 mars 2008, nous rencontrons certaines difficultés opérationnelles et nous reconnaissons ne pas avoir offert la qualité de service attendue par nos passagers. Nous déployons tous nos efforts pour surmonter les difficultés rencontrées et opérer la plupart de nos vols au départ et à l’arrivée du Terminal 5».

(fab)