Depardieu

03 janvier 2013 15:52; Act: 03.01.2013 17:20 Print

La décision russe change la donne pour la Belgique

La Belgique étudierait différemment une demande de naturalisation de Gérard Depardieu si l'acteur français prenait la citoyenneté russe.

Sur ce sujet
Une faute?

«Si Gérard Depardieu devenait russe, cela changerait la donne», a indiqué le président de la commission belge des naturalisations, Georges Dallemagne, interrogé par l'AFP au sujet de l'annonce selon laquelle M. Poutine avait accordé la citoyenneté au comédien.

Il a précisé que la star française de 64 ans n'avait, à ce jour, déposé aucun dossier auprès de la commission parlementaire belge chargée d'examiner les demandes de naturalisation.

«Nous n'avons eu aucun contact avec lui», a indiqué M. Dallemagne. «Mais cela n'est pas anormal car nos bureaux étaient fermés pour les fêtes».

Gérard Depardieu a récemment acheté une maison à Néchin, un hameau de la commune d'Estaimpuis, proche de la frontière française, et s'est renseigné auprès du maire sur les conditions d'obtention de la nationalité belge après avoir exprimé son hostilité à la taxation à 75% des contribuables français les plus aisés.

«Les nationalités ne se collectionnent pas»

«L'annonce de M. Poutine rend la situation plus complexe», a estimé M. Dallemagne. Si l'acteur «acceptait la citoyenneté russe, il pourrait toujours faire une demande en Belgique, mais nous l'examinerions différemment. Il faudrait qu'il nous dise clairement quels sont ses projets, s'il entend résider et développer ses activités dans notre pays».

Il faut «respecter l'esprit de la loi» qui, depuis le 1er janvier, permet d'accorder la nationalité belge aux personnes susceptibles de contribuer «au rayonnement de la Belgique», a expliqué le député.

«Les nationalités ne se collectionnent pas», même s'il est possible d'en avoir deux ou trois, a-t-il ajouté.

(afp)