20 minutes contourne la censure

28 octobre 2009 20:54; Act: 30.10.2009 06:39 Print

Les vidéos de Jean Sarkozy aux Guignols disparaissent de la toile

Alors qu'on apprend que Nicolas Sarkozy souhaite la tête du directeur adjoint de Canal+ suite au sketch des Guignols sur son fils cadet, on ne trouve plus trace de ces vidéos sur Youtube. 20 minutes online vous en a déniché une !

Sur ce sujet
Une faute?

D’après le Canard Enchaîné, le président français veut la tête du directeur adjoint de Canal+, Rodolphe Belmer, tenu pour responsable des railleries dont a fait les frais son fils cadet: «'Les Guignols' sont dans la ligne de mire de l’Elysée, qui les accuse d’avoir 'dépassé les bornes' dans les caricatures du fiston de la famille Sarko», indique l’hebdomadaire satirique.

Mais alors que la France entière se tordait de rire en consultant cette vidéo sur internet, mercredi soir elle avait disparu de Youtube et Dailymotion. Est-ce la conséquence d'un mot d'ordre de l'Elysée ou est-ce que Canal+ tente de limiter la casse en retirant la vidéo problématique?

Pour l'heure, la communauté des internautes semble plus forte ou plus rapide que certains censeurs. On trouve toujours quelques perles sur différents sites.

Les vidéos comiques de Jean Sarkozy chez les Guignols ont tendance à disparaître, mais la toile en cache encore quelques-unes...

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

(mac/phf)

Les commentaires les plus populaires

  • GrangerMichel le 28.10.2009 22:21 Report dénoncer ce commentaire

    Sarkozy XIV

    On dirait bien que sa sainteté Nicolas Premier se croit en lignée directe avec Louis XIV. La liberté d'expression n'a plus sa place au royaume sarkoziste

  • sophie le 29.10.2009 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Liberté d'expression

    Monsieur Sarkosy! Où est donc la liberté d'expression qui est cher à votre coeur? Ah...Cette liberté s'arrête lorsqu'on parle des vôtres! Ou vous ne connaissez la liberté d'expression que lorsqu'on s'attaque aux musulmans. Là, on s'en donne à coeur joie! Deux poids, deux mesures!

  • Sarko XVI le 28.10.2009 22:34 Report dénoncer ce commentaire

    Lettres de cachet

    Il est heureux que la pratique de la lettre de cachet n'existe plus depuis la Révolution ; sinon bon nombre de nos journalistes se retrouveraient tout bonnement embastillés... Plutôt qu'à Louis XIV, je préfère comparer notre président à Louis XVI. Vivement la fuite à Varennes qu'on soit débarrassés

Les derniers commentaires

  • Mention Kévin le 29.10.2009 22:13 Report dénoncer ce commentaire

    Réactions sur Facebook

    1400 personnes ont rejoint le groupe "Sarko : TOUCHE PAS AUX GUIGNOLS DE L'INFO" en seulement 7h en guise de contestations ! Amateurs de facebook, faites de même et faites tourner l'adresse ;)

  • Albert/Dupond le 29.10.2009 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Le canard pervers sexuel ??

    "(...)indique lhebdomadaire satyrique." J'espère qu'il s'agit d'une faute de frappe... Copie à revoir! :)

  • sophie le 29.10.2009 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    deux poids deux mesures, ça m'écoeure!!

    Il a encouragé a liberté d'expression vis à  vis des caricatures du Saint Prophète Mohamed( que la paix sois sur lui) qui est un grand homme et censure les caricatures de son fiston chéri, qui n'est que le commun des mortels!!ABJECT. Que font les médias? Pourquoi ne se défendent-ils pas bec et ongle

  • Kurt Isan le 29.10.2009 18:18 Report dénoncer ce commentaire

    Vive le prince Jean!

    Mais que va-t-il devenir quand papa ne sera plus là pour le pistonner ? Dommage qu'il aie renoncé à sa carrière de chanteur. Au moins il nous aurait fait rigoler même sans les guignols.

  • sophie le 29.10.2009 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Liberté d'expression

    Monsieur Sarkosy! Où est donc la liberté d'expression qui est cher à votre coeur? Ah...Cette liberté s'arrête lorsqu'on parle des vôtres! Ou vous ne connaissez la liberté d'expression que lorsqu'on s'attaque aux musulmans. Là, on s'en donne à coeur joie! Deux poids, deux mesures!