Londres

20 mars 2017 11:17; Act: 20.03.2017 11:17 Print

Rita Ora vit dans une angoisse permanente

Depuis qu'elle a subi un cambriolage, la chanteuse ne dort plus sur ses deux oreilles. Elle vient donc de faire installer une «panic room» dans sa maison.

storybild

La Britannique de 26 ans espère retrouver la sérénité. (Photo: AFP/Francois Guillot)

Sur ce sujet
Une faute?

Rita Ora n'est pas près d'oublier la terrible mésaventure qu'elle a vécue en 2015. Un cambrioleur s'était introduit chez elle en pleine nuit, pendant qu'elle dormait. Même si l'homme est désormais sous les verrous, la chanteuse reste traumatisée par cette épreuve. Du coup, elle vient de faire installer une «panic room» dans sa demeure londonienne. Cette pièce spéciale est conçue pour s'y enfermer en cas d'urgence et appeler la police, notamment lors d'un cambriolage. Selon le «Daily Mail», la star a fait appel à des spécialistes pour assurer une sécurité maximale de sa maison. Coût de l'opération: 25'ooo francs. «C'est cher, mais vous ne regardez pas le prix quand il s'agit de sécurité», confie un proche de la jeune femme.

Une cible pour les voleurs

Selon lui, Rita est toujours «très secouée» et continue d'avoir «d'horribles cauchemars» à cause de ce cambriolage. Le malfrat lui avait dérobé des biens d'une valeur estimée à 250'000 francs, dont des téléphones portables, des ordinateurs, des sacs à mains de luxe et des bijoux. «Même si l'auteur de ce crime est en prison, elle n'a toujours pas l'esprit tranquille, continue-t-il. Elle vit dans une peur permanente que cela se produise à nouveau. Comme c'est une célébrité, elle reste une cible pour les voleurs. C'est pour ça qu'une équipe de spécialistes est venue pour revoir toute la sécurité de son domicile.»

(lja)